Accueil | Actualités | Médias | Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?
Pub­lié le 14 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?

Alors que la BBC, et son expert du naturalisme télévisé David Attenborought, est réputée pour ses documentaires animaliers de qualité, un caméraman révèle que le trucage de ces derniers est monnaie courante.

Une scène tirée du documentaire « Frozen planet » a suscité la colère des téléspectateurs. Celle-ci a été tournée en novembre 2011. On y voit une femelle ours polaire donner naissance à deux petits oursons, enfouis sous la neige. La voix de David Attenborought compte ce joli moment : « Sous les versants glacés balayés par le vent, de nouvelles vies commencent… » Sauf qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un montage.

La scène a en effet été tournée dans un zoo allemand à grands coups de décors artificiels et de neige synthétique. Une vidéo postée par la BBC fait bien état de ce tournage en milieu contrôlé, mais la chaîne s’est bien gardée d’en faire la promotion. David Attenborough se défend : « Si nous avions tenté d'introduire une caméra dans l'antre d'un animal sauvage, il aurait tué soit les oursons, soit le caméraman ! Ce n'est pas du mensonge, et ce n'est pas un secret non plus. »

Sauf que l’un de ses caméramans, Doug Allan, révèle quant à lui que ces pratiques sont courantes. « Surtout avec les animaux de petite taille, types rongeurs ou oiseaux. Vous ne pouvez pas tourner un film sur les souris en vous rendant simplement dans une clairière et en espérant en croiser une flopée. Ces animaux passent trop inaperçu. Ils ont besoin qu'on les mette en confiance. » Et celui-ci d’ajouter : « Je comprends pourquoi les gens se sont sentis déçus. Je crois que la BBC n'a pas géré au mieux la polémique. Il y avait bien cette vidéo d'explication sur leur site, mais ils n'ont pas attiré suffisamment l'attention sur celle-ci. »

Rappelons que David Attenborought est la référence du documentaire animalier en Grande-Bretagne. En plus de 60 ans de carrière, il a tourné une centaine de séries de documentaires. En 2002, il figurait parmi les 100 plus grands Britanniques du siècle dans un sondage du Daily Mail.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This