Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?
Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?

14 octobre 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?

Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?

Documentaires truqués : une pratique courante à la BBC ?

Alors que la BBC, et son expert du naturalisme télévisé David Attenborought, est réputée pour ses documentaires animaliers de qualité, un caméraman révèle que le trucage de ces derniers est monnaie courante.

Une scène tirée du doc­u­men­taire « Frozen plan­et » a sus­cité la colère des téléspec­ta­teurs. Celle-ci a été tournée en novem­bre 2011. On y voit une femelle ours polaire don­ner nais­sance à deux petits our­sons, enfouis sous la neige. La voix de David Atten­bor­ought compte ce joli moment : « Sous les ver­sants glacés bal­ayés par le vent, de nou­velles vies com­men­cent… » Sauf qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un montage.

La scène a en effet été tournée dans un zoo alle­mand à grands coups de décors arti­fi­ciels et de neige syn­thé­tique. Une vidéo postée par la BBC fait bien état de ce tour­nage en milieu con­trôlé, mais la chaîne s’est bien gardée d’en faire la pro­mo­tion. David Atten­bor­ough se défend : « Si nous avions ten­té d’in­tro­duire une caméra dans l’antre d’un ani­mal sauvage, il aurait tué soit les our­sons, soit le caméra­man ! Ce n’est pas du men­songe, et ce n’est pas un secret non plus. »

Sauf que l’un de ses caméra­mans, Doug Allan, révèle quant à lui que ces pra­tiques sont courantes. « Surtout avec les ani­maux de petite taille, types rongeurs ou oiseaux. Vous ne pou­vez pas tourn­er un film sur les souris en vous ren­dant sim­ple­ment dans une clair­ière et en espérant en crois­er une flopée. Ces ani­maux passent trop inaperçu. Ils ont besoin qu’on les mette en con­fi­ance. » Et celui-ci d’ajouter : « Je com­prends pourquoi les gens se sont sen­tis déçus. Je crois que la BBC n’a pas géré au mieux la polémique. Il y avait bien cette vidéo d’ex­pli­ca­tion sur leur site, mais ils n’ont pas attiré suff­isam­ment l’at­ten­tion sur celle-ci. »

Rap­pelons que David Atten­bor­ought est la référence du doc­u­men­taire ani­malier en Grande-Bre­tagne. En plus de 60 ans de car­rière, il a tourné une cen­taine de séries de doc­u­men­taires. En 2002, il fig­u­rait par­mi les 100 plus grands Bri­tan­niques du siè­cle dans un sondage du Dai­ly Mail.

Crédit pho­to : DR

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.