Accueil | Actualités | Médias | Des journalistes colombiens menacés de mort s’exilent
Pub­lié le 18 juin 2013 | Éti­quettes :

Des journalistes colombiens menacés de mort s’exilent

Le 15 mai 2013 dernier, les autorités colombiennes ont révélé un complot visant trois journalistes colombiens, Gonzalo Guillen, Leon Valencia et Ariel Avila. Malgré une protection de leur domicile, ces trois reporters ont choisi de s’exiler temporairement.

Cette décision est le fruit d’un compromis entre leur activité de journalistes et leur besoin de sécurité, qui n’est pas pris en compte par l’État colombien, celui-ci n’ayant pas encore fait comparaître les « criminels » devant la justice.

Selon une des cibles du complot, Leon Valencia, le projet d’assassinat serait le fait d’un membre d’une « bande criminelle émergente » (Bacrim, nom que l’on donne aux paramilitaires démobilisés), lié au leader d’un gang de drogues vénézuélien, Marcos Figueroa, lui-même ayant des connections avec un gouverneur nord-colombien ...

Reporters Sans Frontières souligne l’importance de protéger les journalistes en appliquant aussi des mesures répressives. L’ONG dénonce également la corruption politique que les journalistes ont pour devoir de révéler.

Source : ifex.org

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux