Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Depardieu à Thomas Sotto : « Tu veux que je t’allume ? »
Depardieu à Thomas Sotto : « Tu veux que je t’allume ? »

20 mai 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Depardieu à Thomas Sotto : « Tu veux que je t’allume ? »

Depardieu à Thomas Sotto : « Tu veux que je t’allume ? »

Depardieu à Thomas Sotto : « Tu veux que je t’allume ? »

Gérard Depardieu n’aime pas qu’on le taquine avec son départ vers la Russie et sa proximité avec Vladimir Poutine, et il le fait savoir !

Inter­rogé sur Europe 1 ce lun­di 19 mai, l’ac­teur s’est vite agacé des ques­tions qui lui était posées par Thomas Sot­to, bien car­ac­téris­tiques d’une cer­tain rus­so­pho­bie dom­i­nante dans les médias hexag­o­naux.. À pro­pos de la Coupe du Monde, l’an­i­ma­teur a tout d’abord voulu savoir quelle équipe Depar­dieu allait soutenir. Pas de chance pour le scoop, l’ac­teur n’a pas cité la Russie : « Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? La Russie ? Tu veux que je te dise quoi ? »

Voulant enchaîn­er sur la poli­tique de Vladimir Pou­tine, Thomas Sot­to lui demande alors ce qu’il pense de la poli­tique de son « copain » Pou­tine. Las, il se heurte à un mur. « Non, on ne va pas par­ler de ça, attends ! Dis-moi, on par­le foot­ball, tu restes là, garde ton souf­fle », s’est agacé Gérard Depar­dieu avant d’a­jouter, tou­jours hilare : « Tu pouss­es quoi là ? Tu veux quoi là ? Tu veux que je descende à Europe 1 ? Tu veux que je t’allume ? »

Et l’ac­teur français de dire pré­maturé­ment au revoir à Thomas Sot­to. « Si si, je te dis au revoir moi ! Non mais moi je te le dis. Moi, je quitte le micro, oh ! Allez, bye bye », a‑t-il lancé à son inter­locu­teur, qui ten­tait de le retenir. Thomas Sot­to a eu à peine le temps de cas­er sa ques­tion sur les réac­tions d’Anne Sin­clair au film sur l’af­faire DSK, que Depar­dieu inter­prète, que ce dernier était déjà parti.

On ne la lui fait pas, à « Gégé » !

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.