L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Crise de confiance au Courrier Picard

19 janvier 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Crise de confiance au Courrier Picard

Crise de confiance au Courrier Picard

19 janvier 2015

Temps de lecture : < 1 minute

Le directeur général du Courrier Picard l’avait annoncé le 19 décembre dernier : le journal “n’échappera pas à des baisses d’effectif à la rédaction”. Une position qui n’a pas bougé depuis et qui inquiète et interpelle les syndicats, notamment la CFDT.

C’est qu’entre temps on a appris que le jour­nal a dégagé un excé­dent brut d’ex­ploita­tion de 1,8 mil­lions d’eu­ros en décem­bre ! De bons chiffres qui motivent la CFDT à deman­der le retour de la rédac­tion à 87 jour­nal­istes et une aug­men­ta­tion générale des salaires de 0,6%. Mais la direc­tion bran­dit de son côté les mau­vais chiffres de la pub (moins 10% en décem­bre). Elle ne pro­pose ain­si qu’une prime de 200 euros pour tous les salaires en-dessous de deux SMIC, ce qui con­cerne 23 personnes.

Selon la CFDT, la baisse du CA de la pub cache des rabais impres­sion­nants — jusqu’à 80% — con­sen­tis par le Cour­ri­er Picard lui-même. Mais au-delà, c’est la con­fi­ance dans la direc­tion générale (le groupe Rossel) qui est ébran­lée par une forte inquié­tude pour l’i­den­tité du jour­nal. Celui-ci s’aligne peu à peu sur les autres pub­li­ca­tions du groupe, notam­ment L’U­nion de Reims et L’Aisne nou­velle, qui parta­gent désor­mais la même maque­tte. Les infor­ma­tions générales du Cour­ri­er Picard sont pro­duites à Reims depuis le 3 novem­bre 2014. Les effec­tifs du jour­nal amiénois ont aus­si fon­du par­al­lèle­ment à son influ­ence : de 189 salariés en 2010 il est passé à 143 en 2013 et en a per­du une dizaine de plus en 2014.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés