Accueil | Actualités | Médias | Comscore mesure les audiences des médias sur internet : des confirmations et des surprises
Pub­lié le 22 septembre 2018 | Éti­quettes : ,

Comscore mesure les audiences des médias sur internet : des confirmations et des surprises

La société américaine Comscore mesure (à fins publicitaires) régulièrement les audiences des principaux sites des médias dans le monde. Sa dernière étude sur la France confirme l’audience des poids lourds et voit émerger des outsiders tels Sputnik News.

Les poids lourds

Les scores sont mesurés en millions de visiteurs uniques et voient émerger trois catégories de sites ayant une audience très large.

Linternaute est premier avec 18 millions de visiteurs uniques (VO) suivi de près par 20 Minutes avec 16 millions. Les deux grands groupes Le Figaro et Le Monde sont autour de 13 millions (avec un avantage assez net pour Le Figaro) comme l’ensemble AOL/Huffington Post.

Dans l’orbite des dix millions de VO se trouvent MétéoFrance, Le Parisien et FranceTVInfo.

Dans les 5/7 millions de VO se trouvent BFMTV, Ouest-France et deux chaines de météo anglosaxonnes.

Les challengers

Autour de 3/4 millions de VO, on trouvera La Dépêche et les deux frères ennemis Le Point et L’Express. Ils seront en compagnie de La Chaine météo, du Dauphiné et du quotidien économique Les Échos. Des absences de marque sont à noter : ni L’Obs, ni les grands titres de la PQR du Nord ou de l’est, ni La Croix ne sont présents. Par contre le petit dernier de la liste attire l’attention. Avec près de 2,5 millions de VO, Sputnik News fait une entrée remarquée dans le club des vingt premiers en termes d’audience.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This