Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Comme le Time, les grands magazines américains repris par les fortunes de la côte ouest

21 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Comme le Time, les grands magazines américains repris par les fortunes de la côte ouest

Comme le Time, les grands magazines américains repris par les fortunes de la côte ouest

Un des premiers à dégainer fût Jeff Bezos, principal actionnaire d’Amazon et première fortune du monde avec le rachat du quotidien libéral Washington Post en 2013. La somme déboursée – 250 millions de dollars – paraît dérisoire pour la fortune de Bezos passée de 100 milliards de dollars fin 2017 à 150 milliards de dollars mi 2018. Bezos pourrait s’acheter 200 équivalents du Washington Post tout en gardant 100 milliards de dollars de côté comme argent de poche.

Le vieux Time presque centenaire

Time aurait pu attein­dre son cen­te­naire en 2023, logé dans le groupe Time Warn­er ou en indépen­dant. En 2000 le mag­a­zine fût inté­gré au groupe AOL Warn­er devenu Time Warn­er trois ans plus tard. Séparé en 2014 de Warn­er (lui-même racheté par ATT), il rejoint en 2017 le groupe Mered­ith. Il a fal­lu moins d’un an à ce dernier pour le reven­dre. Mered­ith se con­cen­tre sur des secteurs spé­cial­isés cui­sine, déco­ra­tion, jar­di­nage ou can­cans (Peo­ple, Bet­ter Homes and Gar­dens) et avait annon­cé son inten­tion de ven­dre ses autres pub­li­ca­tions comme For­tune, Mon­ey, Sports Illus­trat­ed et Time.

La trans­ac­tion a été réal­isée pour un peu moins de 200 mil­lions de dol­lars par Marc Benioff, le fon­da­teur et prési­dent de Sales­force. Benioff et sa femme Lynne ont pré­cisé réalis­er cet achat à titre per­son­nel sans lien avec leur entre­prise. Ils ont annon­cé leur volon­té de ne pas se mêler de la par­tie édi­to­ri­ale mais leurs liens avec les démoc­rates ne sont un secret pour per­son­ne. Time, qui vendait encore plus de 4 mil­lions d’exemplaires il y a dix ans est tombé net­te­ment en-dessous des 2 mil­lions début 2018.

Les journaux américains, danseuses des milliardaires californiens

Jeff Bezos avait don­né l’exemple. Madame Lau­rene Jobs (veuve de Steve Jobs, le con­fon­da­teur d’Apple) a suivi en 2017 en rachetant la majorité de The Atlantic, un men­su­el (en réal­ité dix numéros par an) de Boston, vieux de plus de 150 ans. Dif­fusé prin­ci­pale­ment par abon­nement et par voie dig­i­tale, le mag­a­zine représente la ten­dance libérale des élites de la côte est, qui ont les mêmes con­vic­tions (et les mêmes intérêts) que ceux des mil­liar­daires de la côte ouest style Bezos, Jobs ou Benioff.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Claude Askolovitch

PORTRAIT — Claude Askolovitch débute sa car­rière à Sci­ences et Vie Économie puis entre à RFO avant d’être engagé au Matin de Paris. Fin 1987, il rejoint Europe 1 puis devient reporter à l’EDJ et à Marianne.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.