Accueil | Actualités | Médias | Claude Sérillon bientôt à l’Élysée ?
Pub­lié le 15 décembre 2012 | Éti­quettes : , , ,

Claude Sérillon bientôt à l’Élysée ?

L’ancien présentateur des journaux télévisés de TF1 et France 2, Claude Sérillon, rejoindra très prochainement l’équipe de communication de l’Élysée, selon un proche de François Hollande. Une nomination qui n’est pas sans rappeler celle de Catherine Pégard, rédactrice en chef au Point et journaliste chevronnée, qui avait été débauchée par le président Sarkozy.

Plus récemment, et plus modestement, c’est Serge Faubert, rédacteur en chef de Quoi.info, qui rejoignait le cabinet du Président du Conseil régional d’Ile-de-France Jean-Paul Huchon.

Sans que l’intitulé de la future fonction de Claude Sérillon à l’Elysée ne soit encore connue, plusieurs sources affirment qu’il aura la charge de redresser l’image du Président de la République.

Claude Sérillon, 62 ans, a débuté sa carrière de journaliste à Nantes, au quotidien Presse Océan, avant de rejoindre l’ORTF, Antenne 2, où il devient rédacteur en chef « société » et présentateur du Journal télévisé, puis TF1 en 1984. Il retourne ensuite sur France 2, où il anime plusieurs émissions : « Émission spéciale », « Place publique », « Géopolis », avant de reprendre la présentation du 20 heures en 1998. Celle-ci lui est retirée en 2001 suite à une interview sans concession de Lionel Jospin, alors Premier ministre, qui n’aurait plu ni à l’interviewé, ni à la rédaction. De 2007 à 2012, il participe, en tant que chroniqueur, à l’émission de Michel Drucker « Vivement Dimanche », sur France 2.

Candidat malheureux à la présidence de Public Sénat en 2009, Claude Sérillon était très présent auprès du candidat Hollande lors de la campagne présidentielle.

Crédit photo : Twentycent90 via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux