Accueil | Actualités | Médias | Claude Perrier, nouveau directeur de la publication de La Provence
Pub­lié le 6 octobre 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Claude Perrier, nouveau directeur de la publication de La Provence

Claude Perrier a été nommé directeur de la publication de La Provence. Il succède à Olivier Mazerolle, pris par ses activités à RTL, qui continuera néanmoins à écrire pour le quotidien de Bernard Tapie, en tant que chroniqueur.

« Nous en avons discuté avec Bernard Tapie et nous sommes convenus que, de ce fait, je ne pouvais pas poursuivre mes fonctions actuelles dans les mêmes conditions, ne pouvant être à Marseille aussi fréquemment qu'auparavant », a-t-il expliqué. Le journaliste s'occupera ainsi d'une pleine page dans l'édition dominicale du quotidien. « Bernard Tapie m'a demandé de continuer à collaborer à La Provence avec une page entière chaque dimanche sur l'actualité telle que je la vois, et de poursuivre mes analyses dans les colonnes du journal. On continuera à voir ma signature dans La Provence », a-t-il confirmé, en assurant que ses relations avec la rédaction, ainsi qu’avec Bernard Tapie, restaient « excellentes ».

Jean-Michel Marcoul, rédacteur en chef des locales, et Philippe Schmit, rédacteur en chef de l'édition de Marseille, se retrouvent désormais en duo à la tête de la rédaction de La Provence.

Ancien directeur de France Bleu Provence, puis du réseau France Bleu (groupe Radio France), Claude Perrier a commencé sa carrière dans l’agro-alimentaire avant d’intégrer, en 1992, la direction d’une entreprise prestataire de services pour l’audiovisuel (Centre Ville Télévision). De RFO à France Bleu, il passe ensuite à la radio, et désormais à la presse écrite avec sa nomination à La Provence.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This