Accueil | Actualités | Médias | Canard Enchaîné ou girouette socialiste ?
Pub­lié le 28 mai 2014 | Éti­quettes : ,

Canard Enchaîné ou girouette socialiste ?

Alors qu'il avait publié, il y a à peine deux mois, un article dénonçant le futur traité transatlantique, Le Canard Enchaîné a pris des allures de girouette en prenant finalement sa défense.

Dans un article du journaliste Hervé Martin publié aujourd’hui, celui-ci nous livre, selon Marianne, «  un tourbillon d'arguments contradictoires et fumeux basés sur les éléments de langage de la Commission européenne ». « Le Canard patauge dans l'Atlantique », ajoute Régis Soubrouillard, journaliste en charge des questions internationales de l'hebdomadaire.

Pour le Canard, l'opacité de ce traité, dont même les ministres se plaignent, est un pur « fantasme ». Il serait, en réalité, consultable « en deux clics sur plusieurs sites internet ». Après investigation, Marianne constate que, si certaines versions du traité sont en effet disponibles sur plusieurs blogs spécialisés, la tâche n'est en rien aisée, encore moins accessible au citoyen lambda. Sans oublier que le traité était, à la base, confidentiel et n'a fait que fuiter sur la toile.

Aussi, pour Hervé Martin continuant sa « laborieuse et pas très convaincante démonstration », les rumeurs de poulet lavé à la javel et de bœuf aux hormones sont également une pure légende. Il ne s'agirait en fait que de « normes » portant sur... « la chimie, l’industrie pharmaceutique, la défense, l’automobile, l’agriculture ». Des normes qui mènent justement à accepter celles des États-Unis, et donc les poulets lavés à la javel ou au chlore et les bœufs aux hormones !

Mais Hervé Martin n'en est pas à une contradiction près, pas le moins du monde « embarrassé par le fait qu’une institution qui se prétend démocratique ne donne pas accès librement à un document dont la portée économique et commerciale est tout sauf anodine ».

« Parti socialiste - Canard Enchaîné, mêmes éléments de langage, même combat ? », finit par s'interroger Régis Soubrouillard dans Marianne qui, après avoir consulté ses collègues, n'est même pas parvenu à trouver une cohérence à cet article « indéchiffrable »...

Voir notre infographie du Canard Enchaîné

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This