Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Canal+ mis en garde pour la « quenelle » du Petit Journal

10 janvier 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Canal+ mis en garde pour la « quenelle » du Petit Journal

Canal+ mis en garde pour la « quenelle » du Petit Journal

Canal+ mis en garde pour la « quenelle » du Petit Journal

Accueil | Veille médias | Canal+ mis en garde pour la « quenelle » du Petit Journal

10 janvier 2014

Malgré les excuses publiques de l’animateur, Yann Barthès n’a pas échappé à une réaction du CSA à propos de la série de « quenelles » faites dans son émission.

Le 11 novem­bre dernier, un jeune homme assis dans le pub­lic du « Petit Jour­nal » de Canal + réal­i­sait, en arrière-plan, 13 « quenelles », ce geste pop­u­lar­isé par l’humoriste Dieudon­né qu’il présente comme une sorte de bras d’honneur anti­sys­tème mais dans lequel d’autres veu­lent à tout prix voir un « salut nazi inver­sé »…. Le lende­main, Yann Barthès présen­tait ses « excus­es pour cette intru­sion visuelle nauséabonde ». Mais cela n’aura pas suf­fi aux yeux du CSA.

Le Con­seil supérieur de l’audiovisuel vient en effet de met­tre en garde Canal+ pour cet épisode. « Le présen­ta­teur n’a pas réa­gi alors que la dif­fu­sion de l’émission n’a pas eu lieu en direct mais une heure après son enreg­istrement, lais­sant ain­si les téléspec­ta­teurs observ­er l’au­teur de ce geste que celui-ci a pra­tiqué à l’an­tenne à treize repris­es », esti­ment les Sages.

Monde poli­tique ou médi­a­tique, il sem­ble que la « quenelle » les ren­dent fous…

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo via Youtube

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».