Accueil | Actualités | Médias | Audrey Pulvar : clash aux Inrocks
Pub­lié le 24 juillet 2012 | Éti­quettes : ,

Audrey Pulvar : clash aux Inrocks

L’arrivée d’Audrey Pulvar, compagne du ministre Arnaud Montebourg, au poste de directrice du développement éditorial des Inrockuptibles vient de provoquer la démission de Thomas Legrand, responsable des pages politiques du magazine.

Dans une interview donnée à Télérama, il déclare : « Pour moi, c’était impossible de rester (…) Forcément, elle aura des infos : si elle les dit, elletrahit son compagnon. Si elle ne les dit pas, elle trahit son journal et sa condition de journaliste. (…) On ne peut plus être lu pour ce qu’on écrit. Tout sera forcément interprété ! On a justement un article sur Montebourg, ce mercredi. Et j’ai fait un édito très “anti” Montebourg. C’est le hasard, c’était prévu avant l’annonce de l’arrivée d’Audrey Pulvar. Mais vous voyez bien comment ça va être lu ! ».

Le journaliste estime ainsi qu’il y a « un gros malaise », au sein du service politique du magazine avant d’affirmer « qu’il ne peut plus y avoir de traitement crédible de la politique aux Inrocks. »

Thomas Legrand écrivait pour Les Inrockuptibles depuis septembre 2010. Il collabore également au site Slate.fr et participe régulièrement au club de la presse du vendredi du « Grand Journal » sur Canal+.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux