Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Ardisson allume le producteur de « C à vous » Pierre-Antoine Capton
Ardisson allume le producteur de « C à vous » Pierre-Antoine Capton

29 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Ardisson allume le producteur de « C à vous » Pierre-Antoine Capton

Ardisson allume le producteur de « C à vous » Pierre-Antoine Capton

Ardisson allume le producteur de « C à vous » Pierre-Antoine Capton

Invité de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, Thierry Ardisson est revenu sur le conflit qui l’oppose à Pierre-Antoine Capton, producteur de « C à vous » sur France 5.

« “C à vous”, c’est une idée qu’il m’a volée. Il m’a volé l’idée du dîn­er de Paris Dernière. À l’époque je ne l’ai pas attaqué. Je le préviens offi­cielle­ment ce matin, comme il vient de débauch­er un de mes plus proches col­lab­o­ra­teurs », a lâché l’an­i­ma­teur de « Salut les ter­riens » sur Canal +.

Et celui-ci de pour­suiv­re en dis­ant tout le bien qu’il pense de M. Cap­ton : « Ce mec n’a pas d’idées, donc soit il est obligé de piquer les idées des autres, soit de piquer les col­lab­o­ra­teurs des autres. » Mais Thier­ry Ardis­son ne s’ar­rête pas là et va jusqu’à men­ac­er son con­frère : « Je l’aver­tis ce matin que ça ne sera pas que du papi­er bleu s’il con­tin­ue de piquer mes idées. Mes idées, c’est mon gagne pain. Ça fait quar­ante ans que je vis de mes idées et quand on me les vole, on me fait du mal. On m’empêche de bouf­fer. Donc, il n’a pas intérêt à touch­er à mes idées. Voila ! »

Con­clu­ant sur un petit con­stat acide, Ardis­son ne s’est pas privé de rap­pel­er que « les deux derniers talk-show qu’il a fait ont été des échecs. Moi, je dirais jamais deux sans trois. Ce que je ne trou­ve pas nor­mal, c’est que ce gars se plante sans arrêt et qu’on lui donne tou­jours des émissions. »

Crédit pho­to : @gillesbruno (via twitter)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.