Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
ALJ : « Les sociétés de prod sont plus puissantes que les chaînes »

31 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | ALJ : « Les sociétés de prod sont plus puissantes que les chaînes »

ALJ : « Les sociétés de prod sont plus puissantes que les chaînes »

31 mai 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Invitée du « buzz média Orange-Le Figaro » mardi 28 mai, Alexia Laroche-Joubert a évoqué les rapports entre les sociétés de production, comme la sienne, ainsi que la montée en puissance des petites chaînes de la TNT.

Inter­rogée sur la recherche de nou­veaux for­mats de télé-cro­chet, la pro­duc­trice a estimé que « les sociétés de pro­duc­tion sont plus puis­santes que les chaînes, c’est à dire que le for­mat crée l’at­tente, quelle que soit la chaîne ». Et celle-ci de pour­suiv­re : « Je fais par­tie des sociétés français­es qui créent énor­mé­ment. Heureuse­ment, des chaînes don­nent la place à la créa­tion. Il y a très peu de mar­ques comme ça. Pour une chaîne, c’est l’as­sur­ance de drain­er des téléspec­ta­teurs nos­tal­giques, de béné­fici­er d’une mar­que déjà con­nue et d’un for­mat éprouvé. »

Con­cer­nant les chaînes de la TNT, qui mènent une féroce con­cur­rence aux chaînes his­toriques, ALJ a assuré qu’il fal­lait « arrêter de pren­dre les chaînes de la TNT pour le par­ent pau­vre de la télévi­sion ». « Ce n’est plus du tout le cas. Ce sont des chaînes qui investis­sent, ont des poli­tiques très agres­sives quand à l’ac­qui­si­tion de for­mats, pensent très vite et qui sont de vraies chal­lengers pour les chaînes his­toriques », a‑t-elle conclu.

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés