Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
A la veille des élections de mai 2019 le Parlement européen fait sa propagande contre la propagande

27 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | A la veille des élections de mai 2019 le Parlement européen fait sa propagande contre la propagande

A la veille des élections de mai 2019 le Parlement européen fait sa propagande contre la propagande

Pre­mière dif­fu­sion le 16/03/2019

Le Parlement européen a adopté les 12 et 13 mars 2019 des rapports visant à lutter contre les tentatives de désinformation et de propagande, depuis l’intérieur comme l’extérieur de l’Union européenne.

Déclaration du groupe socialiste

« De l’alt-right améri­caine à Pou­tine, les adver­saires déclarés de l’Union européenne veu­lent désta­bilis­er le pro­jet européen. Ils sou­ti­en­nent ouverte­ment – finan­cière­ment et idéologique­ment – les par­tis extrémistes, et il est clair qu’une pro­pa­gande sournoise men­ace nos démoc­ra­ties et les élec­tions européennes. Les scan­dales récents comme celui de Facebook/Cambridge Ana­lyt­i­ca démon­trent que la men­ace est là » explique Chris­tine Revault d’Allonnes-Bonnefoy, prési­dente de la délé­ga­tion social­iste française au Par­lement européen.

« Pour les social­istes et les rad­i­caux, la sérénité du débat dépen­dra de notre capac­ité à con­tr­er cette dés­in­for­ma­tion. Nous devons pro­téger nos démoc­ra­ties. Le texte adop­té con­tient plusieurs recom­man­da­tions. L’élément le plus impor­tant est sans con­teste le besoin de sen­si­bilis­er les citoyens européens. Au niveau de l’Union, nous pou­vons nous féliciter de la mise en place de Task forces dédiées à la lutte con­tre la pro­pa­gande au sein du Ser­vice européen d’action extérieur. Nous devons aller plus loin en ren­forçant leurs moyens et en les regroupant au sein d’une unité spé­cial­isée ».

Prévention et répression

« Parce que la préven­tion seule ne sera pas suff­isante, l’Union doit ren­forcer son arse­nal juridique, jusqu’à impos­er des sanc­tions. Elle doit s’assurer de la mise en œuvre du « Code de bonnes pra­tiques con­tre la dés­in­for­ma­tion en ligne » par les plate­formes et tenir les médias soci­aux respon­s­ables de la red­if­fu­sion automa­tisée de fauss­es nou­velles. Enfin, elle doit encadr­er l’utilisation des don­nées dans le cadre des cam­pagnes élec­torales » con­clut Sylvie Guil­laume, vice-prési­dente du Par­lement européen.

Il est savoureux de con­stater qu’il n’est fait nulle part men­tion des États-Unis inven­teurs de la fake news/infox du siè­cle lors de l’invention des armes de destruc­tion mas­sive de Sad­dam Hus­sein qui a per­mis l’invasion et la destruc­tion de l’Irak. Les mêmes améri­cains qui influ­en­cent large­ment les médias français via la French Amer­i­can Foun­da­tion et son pro­gramme Young Lead­ers dont nous vous par­lions en octo­bre 2018. La délé­ga­tion social­iste du Par­lement Européen ne doit pas bien savoir lire.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

Shares