Le CRIF envoie des étudiants en journalisme en Israël

Soft Power : Le CRIF envoie des étudiants en journalisme en Israël

Le CRIF envoie des étudiants en journalisme en Israël

Télécharger en PDF

L’affaire est révélée par Rue89 : dans une semaine, une soixantaine de journalistes de l’ESJ de Lille s’envoleront pour neuf jours en Israël, une partie de leurs frais étant prise en charge par leur école et une autre par le CRIF.

Objectif du CRIF : faire entendre « tous les sons de cloche », donner une image plus favorable du pays que celle qui prévaut généralement, le CRIF dénonçant le « prisme » pro-palestinien des médias français en général et de France Télévisions en particulier.

L’ESJ de son côté, qui paye tout de même une partie du voyage, a organisé des rencontres destinées à équilibrer le point de vue pro-israélien défendu par le CRIF, notamment une rencontre avec le journaliste Charles Enderlin, de France Télévisions.

Ce n’est pas la première fois qu’une école de journalisme profite de la générosité intéressée d’un pays qui cherche à améliorer son image. En 2009, les étudiants du CFJ avaient pu profiter d’un voyage luxueux financé par Taïwan. Enfin, cela fait longtemps que les États-Unis organisent des séjours d’étude pour les Young Leaders et autres boursiers Fulbright. La seule différence dans le cas qui nous occupe étant que cette diplomatie de l’influence en faveur d’Israël s’exerce par l’intermédiaire du CRIF, une institution française et non pas israélienne.

Source : Rue89

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook