Accueil | Actualités | Médias | TF1 vante les mérites du chantier de Tchernobyl… conduit par Bouygues
Pub­lié le 25 mars 2016 | Éti­quettes : ,

TF1 vante les mérites du chantier de Tchernobyl… conduit par Bouygues

Dans son 20 heures du 20 mars 2016, TF1 consacrait tout un sujet à la construction du « sarcophage » autour du site de Tchernobyl, une arche métallique de 110 mètres de haut visant à contenir les radiations.

Dans le sujet, particulièrement élogieux, on peut prendre la mesure des prouesses réalisées sur place, le tout avec « zéro accident radiologique ». Ainsi, même si l'on compte « deux ans de retard », c'est avant tout parce qu'« il a fallu innover à chaque étape », commente la voix off.

Le problème, comme le souligne le site Arrêt sur images, c'est que l'identité des entreprises à l’œuvre dans ce projet présenté comme fabuleux n'est « jamais révélé » au sein de ce reportage « exclusif » de TF1. Et pour cause : il ne s'agit ni plus ni moins que d'une coentreprise détenue à moitié par Vinci et à moitié par... Bouygues, propriétaire de TF1.

Lorsqu'un ingénieur français est interrogé, il est seulement précisé qu'il appartient à « NSC-Novarka », un consortium inconnu du grand public. Voilà donc qui expliquerait « comment TF1 a pu tourner ce "reportage exclusif au cœur de la centrale de Tchernobyl" », conclut ASI.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.