Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Siné Mensuel est à poil !

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

7 novembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Siné Mensuel est à poil !

Siné Mensuel est à poil !

Temps de lecture : < 1 minute

Ce n’est pas nous qui le disons, mais Siné lui-même ! L’ancien dessinateur fétiche de Charlie avait déjà dû fermer son hebdomadaire en avril 2010, moins de deux ans après le premier numéro.

Fondé en sep­tem­bre 2011, sur les cen­dres de Siné Heb­do, Siné Men­su­el est aujour­d’hui « en un mot comme en cent », « dans la merde […] À tel point que le numéro de décem­bre sera le dernier », si les finances ne s’améliorent pas.

Tel est le mes­sage qui s’af­fiche en page d’ac­cueil du site inter­net du mensuel.

« On touche aujourd’hui, après deux ans, le fond de nos fouilles » avoue Siné, regret­tant ne pas pou­voir vivre « que d’hu­mour et d’eau fraîche ». Le dessi­na­teur fait donc appel à ses (derniers ?) lecteurs, avec cet ultime argu­ment : « si, comme nous, vous ne vous résignez pas à faire ce cadeau aux réacs de tous acabits et à offrir bien­tôt un boule­vard au Front nation­al, il faut, coûte que coûte, nous aider à sor­tir de ce marasme »…

Pas sûr que cela suffise.

Source : sinemensuel.com — crédit pho­to : cap­ture d’écran site sinemensuel.com