Accueil | Actualités | Médias | Siné Mensuel est à poil !
Pub­lié le 7 novembre 2013 | Éti­quettes : ,

Siné Mensuel est à poil !

Ce n'est pas nous qui le disons, mais Siné lui-même ! L'ancien dessinateur fétiche de Charlie avait déjà dû fermer son hebdomadaire en avril 2010, moins de deux ans après le premier numéro.

Fondé en septembre 2011, sur les cendres de Siné Hebdo, Siné Mensuel est aujourd'hui « en un mot comme en cent », « dans la merde […] À tel point que le numéro de décembre sera le dernier », si les finances ne s'améliorent pas.

Tel est le message qui s'affiche en page d'accueil du site internet du mensuel.

« On touche aujourd’hui, après deux ans, le fond de nos fouilles » avoue Siné, regrettant ne pas pouvoir vivre « que d'humour et d'eau fraîche ». Le dessinateur fait donc appel à ses (derniers ?) lecteurs, avec cet ultime argument : « si, comme nous, vous ne vous résignez pas à faire ce cadeau aux réacs de tous acabits et à offrir bientôt un boulevard au Front national, il faut, coûte que coûte, nous aider à sortir de ce marasme »...

Pas sûr que cela suffise.

Source : sinemensuel.com - crédit photo : capture d'écran site sinemensuel.com

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This