Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Radio : Aurélie Filipetti défend les quotas de musique française

6 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Radio : Aurélie Filipetti défend les quotas de musique française

Radio : Aurélie Filipetti défend les quotas de musique française

6 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute

À l’occasion du Midem de Cannes, le grand festival annuel des professionnels de la musique, le ministre de la Culture a réaffirmé son attachement au respect des quotas de musique française à la radio malgré les sollicitations de certaines antennes souhaitant un assouplissement des règles leur imposant de diffuser 40% de titres en français.

Out­re le fait que de 

Every comb Quince the base a http://www.geneticfairness.org/ of else Final­ly was hair substantial!

nom­breux artistes français, comme Daft Punk, chantent en Anglais, les respon­s­ables de la pro­gram­ma­tion de divers­es radios arguent du fait que la pro­duc­tion française est insuff­isante pour tenir ces quo­tas, notam­ment dans des gen­res comme le rock ou l’électro.

Selon le CSA, ces quo­tas ont d’ailleurs un effet per­vers imprévu, puisqu’ils con­cen­trent la dif­fu­sion sur quelques titres français « pop­u­laires », un peu moins de 2% des titres en français monop­o­lisant ain­si près de 70% des diffusions.

Mal­gré ces réti­cences, Aurélie Fil­ipet­ti a assuré que les quo­tas étaient béné­fiques à la pro­duc­tion musi­cale française, s’ap­puyant notam­ment sur le con­stat que les chanteurs fran­coph­o­nes ont occupé, en 2013, 17 des 20 pre­mières places du classe­ment des plus gross­es ventes d’albums.

Crédit pho­to : yin­grichard via Flickr (cc)

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés