Accueil | Actualités | Médias | Pour atteindre l’équilibre, Têtu va devoir licencier
Pub­lié le 11 octobre 2012 | Éti­quettes : , , ,

Pour atteindre l’équilibre, Têtu va devoir licencier

Dans un canular diffusé par le site Enquête & Débat, le mandataire exclusif de Pierre Bergé pour la vente de Têtu explique à l’activiste Jean Robin (qui lui a assuré auparavant être un représentant de l’émir du Qatar) que le mensuel gay diffuse « pas loin de 40 000 exemplaires (…) chaque mois », réalise « entre 3,5 et 4 millions de chiffre d’affaires » annuel et perd « 1,5 million (…) parce qu’il y a beaucoup trop de monde (à la rédaction, ndlr) » et « que le titre est géré par un mécène qui est Pierre Bergé, donc qui n’est pas géré à la dure ». « Celui qui reprend, s’il veut l’équilibrer, sera probablement obligé de faire un peu une coupe sombre dans l’effectif, hein », précise-t-il.

Têtu bientôt à poil pour être financièrement au poil ?

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This