Accueil | Actualités | Médias | Pernaut rappelle les avantages des cheminots et fait scandale
Pub­lié le 15 mars 2016 | Éti­quettes :

Pernaut rappelle les avantages des cheminots et fait scandale

Connu pour ses observations sans enrobage, Jean-Pierre Pernaut s'est une nouvelle fois fait quelques copains.

Mardi 8 mars, le présentateur remettait les pendules à l'heure la veille de la grève des transports en rappelant les avantages des cheminots : retraite à 55 ans, semaine de 35 heures, salaire moyen de 2 409 euros et 60 jours de congés annuels... De quoi irriter les bénéficiaires de ce régime qui ont contesté les allégations du présentateur. Sur le site Change.org, un cheminot a donc pris l'initiative de lancer une pétition réclamant des excuses publiques de la part du présentateur.

« Non, Monsieur Pernaut, les cheminots n'ont pas 60 jours de congé, ils en ont d'ailleurs moins que vous, que l'on ne voit guère en période de congés scolaires. Non, Monsieur Pernaut, les cheminots ne perçoivent pas tous 2 409 euros brut mensuels, c'est le salaire d'un cadre comme moi avec 18 ans d'ancienneté. Je préfère ne pas m'étendre sur le vôtre, à côté duquel ce chiffre bidon paraîtrait bien ridicule », écrit un certain Stéphane Filliard.

Sans entrer dans plus de détails et sans vraiment invalider le rappel de Pernaut, celui-ci demande ainsi « des excuses à tous ceux qui travaillent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans des conditions toujours plus difficiles ». Aujourd'hui fermée, la pétition avait recueilli plus de 70 000 signatures. Submergée de messages, la médiatrice de l'information de TF1 a même dû répondre que « les chiffres auraient dû être mieux détaillés », précisant que « votre colère méritait d'être entendue, mais elle ne se justifiait pas ».

Dans son 13h du jeudi 10 mars, Jean-Pierre Pernaut n'a pas cédé à la pression en présentant des excuses mais est toutefois revenu sur le chiffre des congés payés : « c'est 28 jours, plus le reste, jours fériés et RTT comme dans toutes les entreprises. » Fin de la polémique.

Crédit photo : airelle-info via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This