Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Pernaut rappelle les avantages des cheminots et fait scandale

15 mars 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Pernaut rappelle les avantages des cheminots et fait scandale

Pernaut rappelle les avantages des cheminots et fait scandale

Connu pour ses observations sans enrobage, Jean-Pierre Pernaut s’est une nouvelle fois fait quelques copains.

Mar­di 8 mars, le présen­ta­teur remet­tait les pen­d­ules à l’heure la veille de la grève des trans­ports en rap­pelant les avan­tages des cheminots : retraite à 55 ans, semaine de 35 heures, salaire moyen de 2 409 euros et 60 jours de con­gés annuels… De quoi irrit­er les béné­fi­ci­aires de ce régime qui ont con­testé les allé­ga­tions du présen­ta­teur. Sur le site Change.org, un cheminot a donc pris l’ini­tia­tive de lancer une péti­tion récla­mant des excus­es publiques de la part du présentateur.

« Non, Mon­sieur Per­naut, les cheminots n’ont pas 60 jours de con­gé, ils en ont d’ailleurs moins que vous, que l’on ne voit guère en péri­ode de con­gés sco­laires. Non, Mon­sieur Per­naut, les cheminots ne perçoivent pas tous 2 409 euros brut men­su­els, c’est le salaire d’un cadre comme moi avec 18 ans d’an­ci­en­neté. Je préfère ne pas m’é­ten­dre sur le vôtre, à côté duquel ce chiffre bidon paraî­trait bien ridicule », écrit un cer­tain Stéphane Filliard.

Sans entr­er dans plus de détails et sans vrai­ment invalid­er le rap­pel de Per­naut, celui-ci demande ain­si « des excus­es à tous ceux qui tra­vail­lent 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, dans des con­di­tions tou­jours plus dif­fi­ciles ». Aujour­d’hui fer­mée, la péti­tion avait recueil­li plus de 70 000 sig­na­tures. Sub­mergée de mes­sages, la médi­atrice de l’in­for­ma­tion de TF1 a même dû répon­dre que « les chiffres auraient dû être mieux détail­lés », pré­cisant que « votre colère méri­tait d’être enten­due, mais elle ne se jus­ti­fi­ait pas ».

Dans son 13h du jeu­di 10 mars, Jean-Pierre Per­naut n’a pas cédé à la pres­sion en présen­tant des excus­es mais est toute­fois revenu sur le chiffre des con­gés payés : « c’est 28 jours, plus le reste, jours fériés et RTT comme dans toutes les entre­pris­es. » Fin de la polémique.

Crédit pho­to : airelle-info via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.