Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Oskar Freysinger : le contre-reportage qui discrédite Canal+

3 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Oskar Freysinger : le contre-reportage qui discrédite Canal+

Oskar Freysinger : le contre-reportage qui discrédite Canal+

3 mars 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Le 23 février 2014, dans l’émission « Le Supplément », Canal+ diffusait un reportage consacré à Oskar Freysinger.

Un con­tre-reportage dévoile aujourd’hui la manière de procéder de la chaine cryp­tée, manière que l’Ojim avait déjà épinglée en sep­tem­bre dernier à l’occasion d’un reportage sur les Roms dans l’Ouest de la France. Inti­t­ulé « ce que Canal+ n’a pas retenu de sa vis­ite en Suisse », on y décou­vre que les jour­nal­istes de Canal+, non con­tents de qual­i­fi­er Oskar Freysinger de min­istre fédéral (il est con­seiller d’État du Valais), ont bâti un reportage pour le moins par­tial… Ain­si un entre­tien réal­isé avec le chef de la police can­ton­al est tout bon­nement passé à la trappe au mon­tage. Il est vrai que celui-ci y par­lait des nou­velles formes de la crim­i­nal­ité itinérante que subit la Suisse, et du poids des délin­quants étrangers dans celle-ci…

Les spec­ta­teurs français n’auront pas eu la chance non plus de voir le chef de ser­vice du sys­tème péni­ten­ti­aire du Valais, lui aus­si coupé au mon­tage pour avoir dit une vérité que Canal+ ne veut man­i­feste­ment pas enten­dre, en l’occurrence que trois détenus sur qua­tre dans sa prison étaient des étrangers… « Je pense que la vérité gêne », com­mente ce dernier laconique­ment… Au final, si c’est la réal­ité suisse que voulait mon­tr­er Canal+ ou si c’est une expli­ca­tion au référen­dum du 9 févri­er qu’elle recher­chait dans le Valais, on peut dire que son reportage est raté. Mais s’il s’agissait sim­ple­ment de salir Oskar Freysinger, alors c’est en effet réus­si. Demeure une ques­tion fon­da­men­tale posée par le con­tre-reportage : « En quoi con­siste le tra­vail des jour­nal­istes ? Dif­fuser des opin­ions ou expos­er des faits ? »

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés