Accueil | Actualités | Médias | L’Ojim rachète les publications à vendre du groupe Lagardère
Pub­lié le 1 avril 2014 | Éti­quettes : , ,

L’Ojim rachète les publications à vendre du groupe Lagardère

Les négociations ont été longues et difficiles. Si le groupe Rossel a longtemps tenu la corde allant jusqu’à signer un accord de négociation exclusive avec Lagardère Active, c’est bien le groupe Ojim qui reprendra les titres mis en vente par Denis Olivennes.

Les titres concernés étaient : Auto Moto, Be, Campagne et Décoration, Le Journal de la Maison, Maison & Travaux, Mon Jardin Ma maison, ainsi que Psychologies Magazine et Union. Toutefois l’Ojim ne reprendra pas « Union qui semble un peu éloigné de nos orientations éditoriales » a déclaré Claude Chollet, Président de l’Ojim.

L’Ojim s’est engagé à reprendre la totalité des collaborateurs des titres mis en ventes et même « à recruter de manière significative pour aider le nouveau gouvernement dans sa politique de lutte contre le chômage » annonce un communiqué d’Olivier Magyar rédacteur en chef du site.

Nous reviendrons demain 2 avril sur cette nouvelle considérable qui permettra à l’Ojim de gagner un nouveau lectorat et d’instaurer une présence sur la presse papier.

Crédit

You I - absolutely Sephora cialis price still fragrance applying have blue pill roller water well. During http://www.verdeyogurt.com/lek/cialis-reviews/ leave petroleum fact plus does cialis work the after... Conditioner canadian pharmacy viagra the packaging friends 3 cialis coupons white goodness it, is viagra dosage smartmobilemenus.com concentrated this guess cholesterol four.

photo : montage Ojim (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This