Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Accueil | Veille médias | Nomination de Delphine Ernotte : deux plaintes déposées contre le CSA

L’article que vous allez lire est gratuit. Le mois de décembre est le plus important pour nous, celui où nos lecteurs peuvent nous aider par un don avec un reçu fiscal pour 2023 de 66% de leur don. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

11 juin 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Nomination de Delphine Ernotte : deux plaintes déposées contre le CSA

Nomination de Delphine Ernotte : deux plaintes déposées contre le CSA

Temps de lecture : 2 minutes

Didier Quillot, candidat déchu à la présidence de France Télévisions, n’est plus le seul à poursuivre le CSA suite à la nomination de Delphine Ernotte à la tête du groupe public.

Mar­di 9 juin, la Con­fédéra­tion générale des cadres (CGC) des médias a annon­cé avoir égale­ment déposé une plainte ain­si qu’un recours « en annu­la­tion » devant le Con­seil d’É­tat. D’après le SNPCA-CGC, syn­di­cat minori­taire à France Télévi­sions, la plainte s’ap­puie sur « des soupçons d’abus d’autorité et de man­que­ments à l’obligation de pro­bité du CSA dans la procé­dure de nom­i­na­tion » et « vise, en par­ti­c­uli­er, le délit de traf­ic d’influence ».

Une référence à un ren­dez-vous, révélé par Medi­a­part, entre Sylvie Pierre-Brosso­lette, mem­bre du CSA, Del­phine Ernotte et François Pin­ault, proche de François Hollande.

Quant à Didi­er Quil­lot, il dénonce un « abus d’au­torité ». De son côté, le CSA s’est défendu de toute pres­sion quant à la nom­i­na­tion de Mme Ernotte. « Nous réaf­fir­mons ici solen­nelle­ment que le délibéré s’est déroulé dans la plus totale indépen­dance et la plus stricte impar­tial­ité, au terme d’une procé­dure qui a respec­té le principe d’égalité entre les can­di­dats et dont chaque étape a été débattue et col­lé­giale­ment accep­tée par le Con­seil », ont assuré les Sages.