Accueil | Actualités | Médias | Libé : le journal blanc de la République
Pub­lié le 21 décembre 2015 | Éti­quettes :

Libé : le journal blanc de la République

Libération déménage. À cette occasion, le journal a offert à ses lecteurs la dernière photo de famille dans ses locaux historiques : l’ancien garage du 11 rue Béranger, dans le 3e arrondissement de Paris.

On y voit la rédaction et les salariés du journal, posant sur la fameuse terrasse du bâtiment, souriants et... le poing levé, façon révolutionnaire ! Pour un journal qui est passé des mains d’un banquier à celles d’un milliardaire, le geste est cocasse.

Mais il y a mieux. Sur cette photo en effet, la « diversité », la « France métissée» et les « Français issus de l'immigration » tant loués par le quotidien sont totalement absent à tel point que l’on dirait une photo des années cinquante…

Le 30 mai 2012, la même rédaction fustigeait pourtant à la une les « cabinets blancs de la république » et louait la diversité du nouveau gouvernement : « la photo était belle, sur le perron de Matignon. Pour la première fois, un gouvernement ressemblait à la France. Avec (...) quelques visages rappelant que le pays n’est pas exclusivement blanc de peau »

Mais comme le soulignait la journaliste Alice Géraud à l'époque, « il existe (…) un profond décalage entre la volonté et les pratiques politiques ». Visiblement, c'est valable aussi pour Libération, le journal blanc de la République.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux