Accueil | Actualités | Médias | Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 25/12/2015
Pub­lié le 25 décembre 2015 | Éti­quettes : , ,

Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 25/12/2015

Pendant les fêtes, l’Ojim vous propose de revivre tous les jours les grands moments médiatiques de ces derniers mois, de la « crise des migrants » aux élections régionales de décembre en passant évidemment par les attentats du 13 novembre. Période de manipulations tous azimut où certains journaux en sont arrivés à réécrire discrètement leurs anciens articles pour tenter de les mettre en conformité avec le réel… Période de tension aussi où certains journalistes n’ont rien trouvé de mieux pour combattre le Front national que de le comparer aux coupeurs de tête d’État islamique. Mais l’actualité des médias, c’est aussi les journaux à la peine qui cherchent à développer leur branche « événementielle » au risque de conflits d’intérêt, Patrick Drahi et la construction d’un empire médiatique ou le gouvernement qui veut supprimer les aides publiques aux journaux « mal-pensants »…

N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépendant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous sera utile.

« Jusqu’à preuve du contraire » où les mensonges des médias dévoilés dans la bonne humeur…

Au menu de cette nouvelle chronique de Christopher Lings, la France n’est pas un « pays de race blanche » mais le CSA estime qu’il y a trop de Blancs à la télévision (cherchez l’erreur) ; les médias nous bombardent d’images d’« enfants migrants » pour tenter de nous émouvoir, eux qui dénonçaient il y a quelques mois l’« utilisation des enfants » faite par La Manif pour Tous (cherchez l’erreur bis) ; le détournement d’une photo par le maire de Béziers Robert Ménard est scandaleuse mais le recadrage et le bidouillage de celle du petit Aylan ne pose aucun problème (cherchez l’erreur ter) ; le Bondy Blog enfin dénonce la télé facho… et là, miracle, on est d’accord avec eux !

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This