Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 25/12/2015

25 décembre 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 25/12/2015

Le meilleur de l’Ojim en 2015 — 25/12/2015

Pen­dant les fêtes, l’Ojim vous pro­pose de revivre tous les jours les grands moments médi­a­tiques de ces derniers mois, de la « crise des migrants » aux élec­tions régionales de décem­bre en pas­sant évidem­ment par les atten­tats du 13 novem­bre. Péri­ode de manip­u­la­tions tous azimut où cer­tains jour­naux en sont arrivés à réécrire dis­crète­ment leurs anciens arti­cles pour ten­ter de les met­tre en con­for­mité avec le réel… Péri­ode de ten­sion aus­si où cer­tains jour­nal­istes n’ont rien trou­vé de mieux pour com­bat­tre le Front nation­al que de le com­par­er aux coupeurs de tête d’État islamique. Mais l’actualité des médias, c’est aus­si les jour­naux à la peine qui cherchent à dévelop­per leur branche « événe­men­tielle » au risque de con­flits d’intérêt, Patrick Drahi et la con­struc­tion d’un empire médi­a­tique ou le gou­verne­ment qui veut sup­primer les aides publiques aux jour­naux « mal-pen­sants »…

N’oubliez pas que l’Ojim est un site 100% indépendant qui ne vit que de vos dons. Aidez-nous à remplir notre rôle d’Observatoire des médias, et à exercer librement notre critique du système médiatique. Tout don nous sera utile.

« Jusqu’à preuve du contraire » où les mensonges des médias dévoilés dans la bonne humeur…

Au menu de cette nou­velle chronique de Christo­pher Lings, la France n’est pas un « pays de race blanche » mais le CSA estime qu’il y a trop de Blancs à la télévi­sion (cherchez l’erreur) ; les médias nous bom­bar­dent d’images d’« enfants migrants » pour ten­ter de nous émou­voir, eux qui dénonçaient il y a quelques mois l’« util­i­sa­tion des enfants » faite par La Manif pour Tous (cherchez l’erreur bis) ; le détourne­ment d’une pho­to par le maire de Béziers Robert Ménard est scan­daleuse mais le recadrage et le bidouil­lage de celle du petit Aylan ne pose aucun prob­lème (cherchez l’erreur ter) ; le Bondy Blog enfin dénonce la télé facho… et là, mir­a­cle, on est d’accord avec eux !

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Abel Mestre

PORTRAIT — Faut-il class­er Abel Mestre dans la caté­gorie jour­nal­iste ? Abel Mestre con­stitue à lui seul un fourre-tout de l’extrême extrême-gauche, allant du stal­in­isme à l’anarchisme en pas­sant par le trot­skisme expéri­men­tal et l’action de rue.

Sophia Aram

PORTRAIT — Issue d’une famille d’o­rig­ine maro­caine, Sophia Aram est née à Ris-Orangis (Essonne) le 29 juin 1973. Sophia Aram s’ini­tie à l’art de l’im­pro­vi­sa­tion dans les étab­lisse­ments sco­laires de Trappes puis au sein de la com­pag­nie « Déclic Théâtre », où elle côtoie Jamel Deb­bouze.

Christophe Ono-dit-Biot

PORTRAIT — Né en jan­vi­er 1975 au Havre, Christophe Ono-dit-Biot a fait Hypokhâgne et Khâgne au lycée Jan­son-de-Sail­ly, à Paris, puis un DEA de Lit­téra­ture com­parée sur les écrivains fin de siè­cle « déca­den­tistes ». Il est agrégé de let­tres mod­ernes (2000).

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision