Accueil | Actualités | Médias | Le débat Zemmour-Fillon sur BFMTV n’aura pas lieu
Pub­lié le 14 novembre 2014 | Éti­quettes : ,

Le débat Zemmour-Fillon sur BFMTV n’aura pas lieu

Initialement prévu sur BFMTV dimanche 16 novembre, le débat opposant Éric Zemmour à François Fillon a finalement été annulé. L'ancien premier ministre devait affronter le chroniqueur en fin d'émission dans « BFM Politique-RMC-Le Point », présenté par Apolline de Malherbe.

C'était sans compter sur i>Télé, chaîne sur laquelle Éric Zemmour officie dans « Ça se dispute » chaque vendredi. La chaîne d'information du groupe Canal+ a refusé que son polémiste aille croiser le fer sur la chaîne concurrente, rappelant à cette dernière la clause d'exclusivité qui s'applique et la contraignant à annuler le débat.

À puremedias.com, la direction d'i>Télé a justifié sa position : « Quand il sort son livre, on l'autorise évidemment à aller en parler partout pour assurer sa promotion. Même sur RMC avec Jean-Jacques Bourdin ou sur BFMTV avec Ruth Elkrief. Mais dans le cadre d'un débat, exercice qu'il livre chaque semaine sur i>Télé dans "Ça se dispute" avec Nicolas Domenach, on a un accord pour qu'il ne soit pas pratiqué ailleurs. C'est assez logique. »

Et Céline Pigalle d'ajouter : « Par ailleurs, la tranche politique de BFMTV reçoit des hommes politiques, pas des polémistes ou éditorialistes. Éric Zemmour n'est pas un homme politique. »

Voir notre portrait d'Éric Zemmour, une certaine idée du journalisme à la française

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.