Accueil | Actualités | Médias | La Provence et la mairie FN du Pontet en bisbille…
Pub­lié le 11 juin 2014 | Éti­quettes :

La Provence et la mairie FN du Pontet en bisbille…

On le sait, les relations entre les médias et le Front national sont souvent difficiles. La presse locale ne fait pas exception.

Ainsi, le 2 juin dernier, Joël Rumello, responsable de l'agence avignonnaise de La Provence, publiait un billet sous le titre « Du bon usage du droit de réponse », s'indignant des méthodes du nouveau maire FN du Pontet, Joris Hébrard.

Du bon usage du droit de réponse

"Du bon usage du droit de réponse."

« Le site de la mairie Front national du Pontet […] affiche sur sa page d'accueil deux "droits de réponse", en précisant qu'ils n'ont pas encore été publiés par La Provence ». Et le journaliste d'expliquer qu'il n'en publiera qu'un des deux et de conclure en invitant le « cabinet du néo-maire du Pontet, spécialisé dans les courriers en rafale, d'arrêter de prendre la presse pour ce qu'elle n'est pas : un maillon de sa stratégie de communication ».

La réponse du maire du Pontet ne s'est pas fait attendre. Le même jour, Joris Hébrard envoyait une nouvelle réponse. « Le journal La Provence publie ce qu'il veut. Le maire du Pontet également », regrettant la partialité de La Provence, qui publie les déclarations d'un conseiller municipal d'opposition, mais pas celles du maire du Pontet. Avouant qu'un tel choix est « le droit le plus strict » du journal - ce qui est vrai -, le maire du Pontet conclue ainsi : « si La Provence publie ce qu'elle veut, le Maire du Pontet peut, lui aussi, en informer ses administrés, via le site internet de la commune. C'est son droit le plus strict... que personne, même le journal La Provence, ne peut lui contester »... Cela n'est pas faux non plus.

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Ce communiqué est publié sur le site de la ville, avec la mention « À ce jour le journal La Provence ne l'a pas publié ». Pas sûr que La Provence apprécie cette ironie... Pas sûr non plus que cela améliore les relations entre les deux parties !

Source : La Provence / www.commune-lepontet.com

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This