Accueil | Actualités | Médias | La Provence et la mairie FN du Pontet en bisbille…
Pub­lié le 11 juin 2014 | Éti­quettes :

La Provence et la mairie FN du Pontet en bisbille…

On le sait, les relations entre les médias et le Front national sont souvent difficiles. La presse locale ne fait pas exception.

Ainsi, le 2 juin dernier, Joël Rumello, responsable de l'agence avignonnaise de La Provence, publiait un billet sous le titre « Du bon usage du droit de réponse », s'indignant des méthodes du nouveau maire FN du Pontet, Joris Hébrard.

Du bon usage du droit de réponse

"Du bon usage du droit de réponse."

« Le site de la mairie Front national du Pontet […] affiche sur sa page d'accueil deux "droits de réponse", en précisant qu'ils n'ont pas encore été publiés par La Provence ». Et le journaliste d'expliquer qu'il n'en publiera qu'un des deux et de conclure en invitant le « cabinet du néo-maire du Pontet, spécialisé dans les courriers en rafale, d'arrêter de prendre la presse pour ce qu'elle n'est pas : un maillon de sa stratégie de communication ».

La réponse du maire du Pontet ne s'est pas fait attendre. Le même jour, Joris Hébrard envoyait une nouvelle réponse. « Le journal La Provence publie ce qu'il veut. Le maire du Pontet également », regrettant la partialité de La Provence, qui publie les déclarations d'un conseiller municipal d'opposition, mais pas celles du maire du Pontet. Avouant qu'un tel choix est « le droit le plus strict » du journal - ce qui est vrai -, le maire du Pontet conclue ainsi : « si La Provence publie ce qu'elle veut, le Maire du Pontet peut, lui aussi, en informer ses administrés, via le site internet de la commune. C'est son droit le plus strict... que personne, même le journal La Provence, ne peut lui contester »... Cela n'est pas faux non plus.

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Ce communiqué est publié sur le site de la ville, avec la mention « À ce jour le journal La Provence ne l'a pas publié ». Pas sûr que La Provence apprécie cette ironie... Pas sûr non plus que cela améliore les relations entre les deux parties !

Source : La Provence / www.commune-lepontet.com

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This