Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
La « campagne municipale » d’Europe 1 en agace plus d’un

19 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | La « campagne municipale » d’Europe 1 en agace plus d’un

La « campagne municipale » d’Europe 1 en agace plus d’un

19 mars 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Europe 1 a des manières publicitaires qui ne sont pas du goût de tout le monde, en particulier des petits prétendants aux municipales comme le Parti pirate.

À une semaine des élec­tions munic­i­pales, la radio a lancé une cam­pagne d’affichage met­tant en avant ses prin­ci­pales vedettes et invi­tant à « Vot­er Europe 1 ». Jusqu’ici, tout va bien ; sauf que ces affich­es ont été plac­ardées… sur les pan­neaux prévus pour celles des can­di­dats, allant même jusqu’à les recouvrir !

Un coup mar­ket­ing salué sur son compte Twit­ter par Thomas Pawlows­ki, le directeur de la com­mu­ni­ca­tion du pôle audio­vi­suel de Lagardère, mais qui pour­rait bien ne pas être sans con­séquences. « Il est illé­gal de s’afficher sur les pan­neaux élec­toraux, réservés aux can­di­dats des élec­tions munic­i­pales. La sta­tion de radio pour­rait écop­er d’une amende », rap­pelle 20 Min­utes avant de citer l’article 17 de la loi du 29 juil­let 1881 sur la lib­erté de la presse : « Ceux qui auront enlevé, déchiré, recou­vert ou altéré par un procédé quel­conque, de manière à les trav­e­s­tir ou à les ren­dre illis­i­bles, les affich­es apposées par ordre de l’Ad­min­is­tra­tion dans les emplace­ments à ce réservés, seront punis d’une amende. »

De plus, cette cam­pagne d’affichage pénalise les petits can­di­dats, ce que n’a pas man­qué de rap­pel­er le Par­ti pirate, par­ti qui promeut la « cyberdé­moc­ra­tie », en inter­pel­lant la sta­tion de la rue François Ier : « Votre cam­pagne sur les pan­neaux élec­toraux offi­ciels porte atteinte à la lib­erté d’expression des listes, s’est-il insurgé. Notre cam­pagne, nous l’auto-finançons, et en organ­isant sur nos pan­neaux d’affichage un matraquage pub­lic­i­taire pour vos émis­sions de radio, vous ruinez nos efforts. » 

Réponse du dir-com de Lagardère : « Et un peu d’hu­mour que dia­ble ! Bon dimanche ! » Un bon dimanche, mais pas pour tout le monde…

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés