Accueil | Actualités | Médias | Le journaliste Paul Wermus est mort
Pub­lié le 21 septembre 2017 | Éti­quettes : , , , ,

Le journaliste Paul Wermus est mort

Roi du buzz médiatique et animateur haut en couleur, le journaliste Paul Wermus est mort dimanche 17 septembre d'un cancer du pancréas à l'âge de 71 ans.

Diplômé en droit, Paul Wermus a fait ses débuts dans le monde des médias en 1971 sur RTL en tant que collaborateur de Philippe Bouvard avant de se tourner vers la télévision. En 1984, il participe à l'émission « Bonjour la France » sur TF1 où il interroge des stars depuis leur domicile. Après un passage à Chic FM, il se lance dans la presse écrite et rejoint Le Quotidien de Paris, France Soir puis VSD en tant que chroniqueur people.

En 1987, il participe aux débuts de France Info où il animera, pendant 12 ans, des chroniques mondaines et cinéma. À partir de 2000, il rejoint France 3 où il présentera pendant 4 ans l'émission « Piques et polémiques », qui deviendra très vite un lieu de débat libre et impertinent. Sur France 3, il animera également « Paris Cactus » ou encore « On en parle à Paris ».

Collaborateur régulier des émissions de Laurent Ruquier, il a écrit en parallèle de nombreux livres sur son domaine de prédilection : le people et la télé. « Contrairement à ce qu'on croit, il n'était pas mondain du tout. C'était un épicurien, qui aimait les cigares, les bons repas et la rigolade entre copains. Un être exquis ! J'ai le souvenir d'un voyage que nous avions fait au Portugal, pas triste du tout. Paul Wermus aimait la vie. Il a bouffé la vie ! », a réagi Laurent Ruquier. Le 15 mai 2009, il avait été fait Officier de l'ordre national du Mérite.

Il laissera le souvenir d'un journaliste à gouaille connu pour son franc-parler et ses coups de gueule, dont la disparition laissera indiscutablement un vide dans une télévision de plus en plus aseptisée et sans saveur.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This