Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Interpol à la recherche de l’ancien propriétaire russe de France-Soir
Publié le 

28 novembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Interpol à la recherche de l’ancien propriétaire russe de France-Soir

Interpol à la recherche de l’ancien propriétaire russe de France-Soir

Ce jeudi 27 novembre, Interpol a demandé l’arrestation immédiate du milliardaire russe Sergueï Plougatchev.

Cet oli­gar­que âgé de 51 ans, aujour­d’hui exilé à Lon­dres, est recher­ché par la jus­tice russe, qui a sol­lic­ité Inter­pol et l’ac­cuse de détourne­ment de fonds et d’e­scro­querie suite à la fail­lite de la banque Majprom­bank en 2010.

Con­sid­éré dans les années 1990 comme le « ban­quier du Krem­lin », Ser­gueï Plougatchev s’é­tait fait con­naître en France en rachetant France-Soir en 2009. Ne comp­tant pas à la dépense, il n’avait pas hésité à embauch­er 75 jour­nal­istes, à met­tre 5 mil­lions d’eu­ros dans une cam­pagne de pub­lic­ité et à plac­er le siège du quo­ti­di­en sur les Champs-Élysées. Il avait égale­ment recruté des plumes célèbres, payées très con­fort­able­ment, comme PPDA, Thier­ry Roland ou encore Lau­rent Cabrol.

En mars 2010, il avait lancé une nou­velle for­mule papi­er qui avait évolué en jan­vi­er 2011. Mal­gré tous ses efforts, France-Soir per­dait, en août 2011, plus d’un mil­lion d’eu­ros par mois. La ver­sion papi­er, qui exis­tait depuis 67 ans, s’é­tait ain­si arrêtée en décem­bre 2011.

En juil­let de l’an­née suiv­ante, le tri­bunal de com­merce de Paris prononçait la liq­ui­da­tion judi­ci­aire du jour­nal, qui s’est main­tenu en for­mat numérique en guise d’ul­time ten­ta­tive de survie. En tout, Ser­gueï Plougatchev et son fils, qui avait été placé à la tête du quo­ti­di­en, auront injec­té 75 mil­lions d’eu­ros dans cette aven­ture.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision