Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Hénin-Beaumont : Guerre ouverte entre le FN et La Voix du Nord

9 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Hénin-Beaumont : Guerre ouverte entre le FN et La Voix du Nord

Hénin-Beaumont : Guerre ouverte entre le FN et La Voix du Nord

9 février 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Entre le FN et La Voix du Nord, les couteaux sont tirés.

Entre le FN et La Voix du Nord, les couteaux sont tirés.

Entre le FN et La Voix du Nord, les couteaux sont tirés.

Dans son dernier numéro, le jour­nal munic­i­pal d’Hénin-Beau­mont, ville dirigée par le FN, attaque frontale­ment le jour­nal La Voix du Nord en dénonçant en une un « incroy­able déra­page » et des « insultes con­tre les habi­tants » de la ville.

Dans le dossier, c’est Pas­cal Wal­lart, chef du bureau d’Hénin-Beau­mont, qui est visé par cette accu­sa­tion. Le 17 jan­vi­er, Steeve Briois, le maire FN de la ville du Nord, avait relayé une vidéo où le jour­nal­iste déclarait notam­ment que, par­mi les Héni­nois, « beau­coup n’ont plus de con­science poli­tique ». Pour le maire, il s’ag­it ici d’une « insulte » à ses admin­istrés, sus­pec­tés d’être désori­en­tés voire idiots parce qu’ils ne votent plus com­mu­niste mais Front National.

Le 19 jan­vi­er, le rédac­teur en chef de La Voix du Nord réagis­sait par com­mu­niqué, esti­mant que « cer­taines digues intel­lectuelles et morales ont été franchies ». Soulig­nant que son jour­nal ne rece­vait plus aucune infor­ma­tion de la part de la mairie, ce dernier jugeait qu’à Hénin, « cer­tains ont per­du leur sang-froid ».

Dans les jours suiv­ants, le jour­nal munic­i­pal en a donc remis une couche en con­sacrant sa une à l’af­faire. Sur les réseaux soci­aux, la page Face­book « La Voie d’Hénin », décrite comme proche du FN, a égale­ment placé M. Wal­lart dans son viseur, ce qui fait de lui un « bouc émis­saire » du Front, selon un arti­cle paru sur Big Brows­er, blog du Monde.

Pas­cal Wal­lart, chef d’a­gence de la Voix du Nord, pro­tège t il une anci­enne elue social­iste d’un gros scan­dale ? Était…

Posté par La Voie d’Hénin sur jeu­di 17 décem­bre 2015

 

Réagis­sant à cette cou­ver­ture accusatrice, les jour­nal­istes de La Voix du Nord se sont fendus d’un com­mu­niqué. S’es­ti­mant « fustigés et insultés » en per­ma­nence sur les réseaux soci­aux, ils notent que lorsque « cette stratégie de com­mu­ni­ca­tion monop­o­lise les pre­mières pages du mag­a­zine munic­i­pal, alors la manœu­vre devient publique et inquié­tante ». Après cette nou­velle affaire, les hos­til­ités sem­blent repar­ties de plus belle entre un quo­ti­di­en sub­ven­tion­né cen­sé rester impar­tial et une pub­li­ca­tion locale qui tente, tant bien que mal, de faire enten­dre son opposition.

Car en décem­bre 2015, c’est La Voix du Nord qui était entré ouverte­ment en cam­pagne con­tre le Front Nation­al, alors bien placé pour rem­porter les élec­tions régionales, en titrant : « Pourquoi une vic­toire du FN nous inquiète ». Indignés, les élus FN avaient dénon­cé une « ligne édi­to­ri­ale volon­taire­ment mil­i­tante » et accusé le jour­nal de lancer « des fat­was con­tre [leurs] concitoyens ».

De son côté, Marine Le Pen, can­di­date dans la région, avait déclaré : « Nous con­sid­érons que les 1.5 mil­lions d’eu­ros par an accordés au groupe La Voix du Nord (…) sont tout à fait inutiles. (…) C’est la rai­son pour laque­lle La Voix du Nord s’at­taque à nous d’une manière inédite pour la presse régionale. »

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés