Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

13 mars 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

Accueil | Veille médias | Grande réinitialisation : les Américains veulent garder leurs masques

13 mars 2021

Avec toutes les statistiques improbables, fausses, manipulées, inventives, publiées sur le nombre de morts avec le Covid (ce qui n’est pas morts du Covid), les hospitalisations ou les malades en réanimation par jour, par heure, par minute, par département, par canton, par rue, par immeuble, par sexe, par tranche d’âge, l’ingénierie sociale devient un chef d’œuvre.

Il en restera for­cé­ment quelque chose dans les con­sciences et dans les com­porte­ments, comme le révèle un sondage por­tant sur l’attitude des améri­cains une fois la crise san­i­taire passée y com­pris après vaccination.

Le vaccin ne fera pas abandonner les mesures d’ingénierie sociale et sanitaire

D’après l’indice Axios/Ipsos Coro­n­avirus Index paru sur la let­tre en ligne améri­caine Axios (favor­able à l’oligarchie aux États-Unis) du 9 mars 2021, voici les atti­tudes que prévoient d’adopter les améri­cains après vac­ci­na­tion donc après avoir acquis une immu­nité d’après la doxa sanitaire.

Main­tien du masque : 81%

Main­tien de la dis­tan­ci­a­tion sociale : 66%

Quelles peu­vent être les enseigne­ments de ce sondage ? D’une part il pour­rait indi­quer une con­fi­ance toute rel­a­tive dans l’efficacité des vac­cins à moyen et long terme.

Surtout il mar­que un début d’habitude de déso­cial­i­sa­tion quo­ti­di­enne. Porter un masque c’est sup­primer le vis­age, c’est fab­ri­quer de l’indifférent, du mécanique ; ne pas touch­er, approcher ses rela­tions, ceux que l’on aime c’est un début d’instauration du monde pure­ment virtuel encour­agé par les GAFAM.

Nul doute que les sou­tiens (et financeurs) du reset, la grande réini­tial­i­sa­tion (annon­cée au Forum de Davos) les Gates, Zucker­berg, Soros ver­ront ce sondage comme une pre­mière étape favor­able à leur pro­jet. Un pro­jet qui n’a rien d’un com­plot caché puisqu’il est claire­ment exprimé et annon­cé urbi et orbi par tous les médias de grand chemin.

Rediffusion estivale

Cet article gratuit vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € pour un article, 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Patrick Cohen

PORTRAIT — Patrick Cohen est né en août 1962 à Mon­treuil. Il est l’un des chefs d’orchestre de l’information. Se cam­ou­flant der­rière une neu­tral­ité de façade, Patrick Cohen s’est longtemps fait le chantre de la lib­erté d’expression tant qu’elle demeu­rait dans les lim­ites du poli­tique­ment correct.

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux sociaux.

Hervé Gattegno

PORTRAIT — Né le 28 juil­let 1964, Hervé Gat­teg­no a été rédac­teur en chef de l’édition française de Van­i­ty Fair jusqu’en 2016, puis est devenu directeur de la rédac­tion du JDD. Il est mar­ié et a trois enfants avec Anne-Cécile Sar­fati, rédac­trice en chef du mag­a­zine féminin Elle.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Sonia Dev­illers s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos ».