Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences
Publié le 

19 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

En panne d’audience, Europe 1 se voit obligée de faire des coupes drastiques. En effet la station patine face à RTL et France Inter en affichant son plus bas score historique, à 7,2% de part du marché et 3,89 millions d’auditeurs, en perte de 0,9% encore par rapport à l’an dernier. Patrick Cohen, transféré de France Inter, n’a pas fait l’effet d’une locomotive et le train de la relance est en retard.

Résul­tat des cours­es, Le Lab, créé en 2011 pour se con­cen­tr­er sur l’éc­ume et les petites phras­es de la poli­tique, est arrêté faute d’au­di­ence. Les six jour­nal­istes qui y tra­vail­lent se ver­raient pro­pos­er d’autres postes au sein de la rédac­tion numérique, voire pour­raient être licen­ciés. Pour la direc­tion d’Europe 1, il ne s’ag­it pas d’une fer­me­ture, mais d’une « trans­for­ma­tion », Le Lab devant con­cevoir de nou­veaux for­mats dans les pod­cast et la vidéo, ain­si que sur le marché nais­sant des enceintes con­nec­tées.

Roy­aume de l’anec­do­tique et de la petite phrase, le Lab s’est appuyé sur Twit­ter et tout ce que les politi­ciens peu­vent gazouiller dessus. Twit­ter étant en perte de vitesse par rap­port à Snapchat et Insta­gram – et les politi­ciens étant devenus net­te­ment plus pru­dents sur les réseaux soci­aux – il est logique que Le Lab lui aus­si s’é­clipse. Pour­tant la for­mule – réac­tiv­ité dans la minute à l’ac­tu­al­ité, con­tenus courts, for­mats courts, recours aux archives, à la vidéo et aux GIF, a fait des émules. Le Figaro a ain­si créé en 2014 Le Scan Poli­tique, qui laisse cepen­dant plus de place aux idées de fond, ban­nies sur le Lab. Le Scan, lui, con­tin­ue sur sa lancée.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision