Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

19 décembre 2017

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | not_global | Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

Accueil | not_global | Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

Europe 1 : Le Lab s’arrête faute d’audiences

19 décembre 2017

En panne d’audience, Europe 1 se voit obligée de faire des coupes drastiques. En effet la station patine face à RTL et France Inter en affichant son plus bas score historique, à 7,2% de part du marché et 3,89 millions d’auditeurs, en perte de 0,9% encore par rapport à l’an dernier. Patrick Cohen, transféré de France Inter, n’a pas fait l’effet d’une locomotive et le train de la relance est en retard.

Résul­tat des cours­es, Le Lab, créé en 2011 pour se con­cen­tr­er sur l’éc­ume et les petites phras­es de la poli­tique, est arrêté faute d’au­di­ence. Les six jour­nal­istes qui y tra­vail­lent se ver­raient pro­pos­er d’autres postes au sein de la rédac­tion numérique, voire pour­raient être licen­ciés. Pour la direc­tion d’Europe 1, il ne s’ag­it pas d’une fer­me­ture, mais d’une « trans­for­ma­tion », Le Lab devant con­cevoir de nou­veaux for­mats dans les pod­cast et la vidéo, ain­si que sur le marché nais­sant des enceintes connectées.

Roy­aume de l’anec­do­tique et de la petite phrase, le Lab s’est appuyé sur Twit­ter et tout ce que les politi­ciens peu­vent gazouiller dessus. Twit­ter étant en perte de vitesse par rap­port à Snapchat et Insta­gram – et les politi­ciens étant devenus net­te­ment plus pru­dents sur les réseaux soci­aux – il est logique que Le Lab lui aus­si s’é­clipse. Pour­tant la for­mule – réac­tiv­ité dans la minute à l’ac­tu­al­ité, con­tenus courts, for­mats courts, recours aux archives, à la vidéo et aux GIF, a fait des émules. Le Figaro a ain­si créé en 2014 Le Scan Poli­tique, qui laisse cepen­dant plus de place aux idées de fond, ban­nies sur le Lab. Le Scan, lui, con­tin­ue sur sa lancée.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés