Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
ChatGPT génère maintenant ses propres images

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

6 octobre 2023

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | ChatGPT génère maintenant ses propres images

ChatGPT génère maintenant ses propres images

Temps de lecture : 3 minutes

L’information a été publiée par le New York Times dans son édition datée du 20 septembre 2023. Générer des images en plus du texte, et des images « incroyablement détaillées » selon le New York Times, voilà une nouveauté qui devrait rapidement être intégrée par de nombreux médias.

Une nouvelle version de DALL‑E

Ope­nAI, la start-up d’intelligence arti­fi­cielle (IA) de San Fran­cis­co, pro­po­sait déjà des ver­sions d’intelligences arti­fi­cielles (IA) généra­tri­ces d’images, DALL‑E. Ce sont ces ver­sions qui étaient jusqu’à main­tenant util­isées pour pro­duire des images, sans lien direct avec Chat­G­PT. Un média pou­vait donc pro­duire un arti­cle avec Chat­G­PT et une illus­tra­tion avec DALL‑E. Mais séparé­ment. Ce qui vaut pour un média vaut d’ailleurs pour quiconque, y com­pris pour n’importe quel étu­di­ant ou lycéen. Cepen­dant, Ope­nAI a pub­lié une nou­velle ver­sion de ce généra­teur d’images, DALL‑E 3, auprès d’un nom­bre restreint de tes­teurs et a inté­gré cette tech­nolo­gie dans Chat­G­PT, le célèbre et pop­u­laire chat­bot acces­si­ble en ligne.

Bienvenue DALL‑E 3 ?

La nou­velle ver­sion pro­duirait des images bien plus crédi­bles et con­va­in­cantes que les ver­sions précé­dentes, tou­jours selon le New York Times. Surtout, con­cer­nant les médias. Cette ver­sion serait par­ti­c­ulière­ment effi­cace pour génér­er des images à par­tir de mots, de phras­es, de chiffres et de deman­des humaines.Tout ce qu’il faut pour qu’un média papi­er n’ait plus besoin ou moins besoin d’un nom­bre con­séquent de jour­nal­istes ni de graphistes.

D’après Aditya Ramesh, DALL‑E 3 « est de loin supérieur pour com­pren­dre et représen­ter ce que l’utilisateur souhaite ».

Ce qui change la donne, c’est que DALL‑E 3 s’intègrera com­plète­ment à Chat­G­PT, per­me­t­tant aux deux intel­li­gences arti­fi­cielles (IA) de fonc­tion­ner de con­cert, et de pro­duire des arti­cles ou don­nées médi­a­tiques de façon à la fois rapi­de et com­plète. Qui plus est, cette « avancée », selon Ope­nAI, con­solide le rôle du chat­bot de la start-up de San Fran­cis­co, dans un paysage en con­stante évo­lu­tion, non plus en tant que sim­ple chat­bot mais en tant que « plate­forme » à même de pro­duire tout à la fois et elle-même du texte, des images, du son, des logi­ciels, des médias numériques ou non. Vous enver­rez vos deman­des à Chat­G­PT qui les trans­met­tra directe­ment à DALL‑E 3 afin de génér­er les images. De quoi, en effet, pro­duire, rapi­de­ment, des arti­cles ou des con­tenus com­plets. Y com­pris avec du son.

La rapid­ité à laque­lle le monde de l’intelligence arti­fi­cielle (IA) se développe et peut se met­tre au ser­vice des médias tels qu’ils exis­taient pose la ques­tion du devenir de ces mêmes médias. Quelle sera la nature des infor­ma­tions de demain main­tenant que l’on peut utilis­er Chat­G­PT pour don­ner des instruc­tions à DALL‑E 3 ? Ren­dez-vous au mois d’octobre, date à laque­lle l’ensemble sera acces­si­ble en ligne. À con­di­tion d’acheter un abon­nement à Chat­G­PT Plus ou Chat­G­PT Entre­prise. Pour 20 dol­lars par mois, on peut imag­in­er que de nom­breux médias vont se l’offrir.

Voir aus­si : Le plus sou­vent frileux, les médias con­traints de très vite s’adapter à l’Intelligence Arti­fi­cielle (IA)

Vidéos à la une