Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Changements chez EBRA/Crédit Mutuel : Philippe Carli fait le ménage

24 juin 2018

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Changements chez EBRA/Crédit Mutuel : Philippe Carli fait le ménage

Changements chez EBRA/Crédit Mutuel : Philippe Carli fait le ménage

Accueil | Veille médias | Changements chez EBRA/Crédit Mutuel : Philippe Carli fait le ménage

Changements chez EBRA/Crédit Mutuel : Philippe Carli fait le ménage

24 juin 2018

Non, EBRA n’est pas le nom d’un zèbre de la région Rhône-Alpes, c’est le sigle du premier groupe de la presse quotidienne régionale (PQR) en France, devançant le groupe Ouest-France SIPA de la famille Hutin. EBRA, comme Est Bourgogne Rhône-Alpes, est la propriété de la banque Crédit Mutuel.

Pourquoi une banque est elle dev­enue le numéro 1 de la presse régionale française ? Seule les direc­tions suc­ces­sives du Crédit Mutuel pour­raient répon­dre à cette ques­tion. Ce ne peut être un investisse­ment pure­ment financier, la rentabil­ité de la presse papi­er française est dou­teuse et le groupe a per­du 50M€ en 2016. Il faut penser alors à un intérêt poli­tique, d’influence

Un vaste empire

Les lecteurs ne con­nais­sent pas le sigle EBRA, mais ils con­nais­sent bien ou ont con­nu Le Dauphiné libéré, Le Pro­grès, Les Dernières Nou­velles d’Alsace, L’Est répub­li­cain, Le Jour­nal de la Haute Marne, L’Alsace, Le Répub­li­cain lor­rain, Le Bien Pub­lic, Le Jour­nal de la Haute-Saône, Vos­ges Matin. Cer­tains de ces titres ont fusion­né mais il est dif­fi­cile d’échapper au groupe dans une vaste région qui va de l’est à la région Bour­gogne Rhône-Alpes et jusqu’aux con­fins du midi du côté du Vaucluse.

Passation de pouvoirs, Philippe Carli aux manettes

Le groupe avait été créé par Gérard Lignac (né en 1928, action­naire et mécène du site Atlanti­co) puis dévelop­pé par Michel Lucas qui a cédé son poste à Philippe Car­li fin 2017. Ce dernier, venu du groupe Amau­ry a promis un retour aux béné­fices pour 2020. Il a entamé une réduc­tion d’effectifs de 400 per­son­nes sur 4000 et donne comme mot d’ordre numérique d’abord.

Déjà les têtes tombent, Jean-Marc Lauer rédac­teur en chef de trois quo­ti­di­ens lor­rains quitte le groupe après trente ans de présence. Il est rem­placé par Sébastien Georges qui vient de Vos­ges Matin. Chez le voisin L’Alsace, le chef de la rédac­tion Chris­t­ian Bat­testi prend sa retraite (voulue ou for­cée) et est rem­placé par son adjoint Olivi­er Chapelle. On peut s’attendre à d’autres change­ments rapides.

 

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés