Accueil | Actualités | Médias | Causeur publie des vidéos du 13 mai
Pub­lié le 24 juin 2013 | Éti­quettes :

Causeur publie des vidéos du 13 mai

Le site Causeur a mis en ligne hier deux vidéos inédites tournées par des riverains du 16ème arrondissement parisiens où l’on peut voir « des jeunes gens à casquette et survêtement » briser voitures et scooters et se livrer au pillage en règle d’une bijouterie le 13 mai dernier à l’occasion de la célébration de la victoire du PSG au championnat de France.

D’après le site, cinq voyous auraient été pris en flagrant délit et arrêtés par la police. Placés en garde à vue et déférés au parquet, ils auraient été, pour deux d’entre eux… immédiatement relâchés, sans poursuites, tandis que les trois autres étaient relâchés dans l’attente d’un jugement.

Après l’affaire du RER D où « les détrousseurs de diligence ont écopé d’un maximum de 10 mois de prison avec sursis », c’est donc une nouvelle fois la question d’un « deux poids, deux mesures » de la justice qui se pose. Celle-ci ne s’est en effet pas montrée aussi clémente pour le jeune Nicolas qui pour avoir fui devant les policiers, donné une fausse identité et refusé de laisser prélever son ADN a été condamné à deux mois de prison ferme en comparution immédiate avec mandat de dépôt. Le garçon dort aujourd’hui en prison quand les pillards et les détrousseurs sont libres comme l’air…

Voir aussi : Casseurs du PSG : les médias changent les prénoms

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This