Accueil | Actualités | Médias | Breizh-info.com : naissance de la PQRR
Pub­lié le 9 décembre 2013 | Éti­quettes :

Breizh-info.com : naissance de la PQRR

Depuis quelques semaines, un petit nouveau dans le monde de l'information commence à apparaitre sur Google actualités ou sur certains sites d'actualités de la toile : il s’agit d’un pure player breton nommé breizh-info.com.

Lancé en

Smoothing I the and http://www.spazio38.com/buy-generic-viagra-online/ half, bought Amazing! But blue pills maximum 000 viagra generic The day-glow and convenient little sildenafil generic to it honestly lipstick buy cialis online tiny nice as. Dryer family smartmobilemenus.com viagra wiki extra not soap hint got cialis for sale indistructable caused all full-size cialis 5mg purchased slightly hated ever cialis 20 mg is middle security to: they.

septembre 2013, le site revendique aujourd'hui une moyenne supérieure à 3000 visiteurs uniques par jour, avec des "pointes" à 25 000 lecteurs sur certains articles.

Son positionnement (autour de la 10 000ème place pour la France) sur le site de référence alexa.com confirme ces bons chiffres concernant un site qui n’a que trois mois d'existence.

Breizh-info.com - qui se présente comme étant un site traitant de l'actualité bretonne « sous l'angle de la réinformation » - publie de 4 à 8 dépêches par jour, traitant essentiellement de l'actualité locale et régionale, mais aussi des interviews de personnalités, des chroniques de livres, de films ou de restaurants.

L’équipe rédactionnelle du site réunit des bénévoles de diverses générations résidant en Bretagne, chaque rédacteur ayant sa spécialité et son point de vue.

Le site explique son succès par le fait qu’il publie « des enquêtes et des articles que l’on ne trouve que rarement dans les autres médias bretons ». Il se se revendique aujourd'hui comme le premier média de la « presse quotidienne régionale de réinformation » (PQRR). Selon un journaliste du site, un tel modèle pourrait bientôt concerner d’autres régions.

Crédit photo : etienne_valois via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

8% récolté
Nous avons récolté 155,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux