Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Bolloré rachète le second éditeur français Éditis
Bolloré rachète le second éditeur français Éditis

3 février 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Bolloré rachète le second éditeur français Éditis

Bolloré rachète le second éditeur français Éditis

Bolloré rachète le second éditeur français Éditis

Vingt ans après un premier rachat d’Éditis par le Vivendi de l’époque Messier, c’est Vivendi encore, mais aux mains de Bolloré, qui reprend Éditis. Le second éditeur français, qui possède 44 marques et 13 maisons d’édition, a en effet été repris au groupe espagnol Planeta pour 900 millions d’euros.

Allers et retours

A l’époque où Messier, patron de Viven­di, avait racheté Édi­tis, il avait fini par être rat­trapé par la patrouille et avait dû ven­dre en cat­a­stro­phe l’éditeur à son con­cur­rent his­torique Hachette-Lagardère. Ce dernier avait été for­cé par Brux­elles d’en céder 60% en 2004 au baron Seil­lère via son fonds d’investissement Wen­del. Ce dernier avait gelé les affaires et coupé dans les effec­tifs, avant de faire une forte plus-val­ue en le reven­dant à Plan­e­ta un mil­liard d’euros.

Après toutes ces ces­sions Édi­tis était fort amaigri avec un résul­tat opéra­tionnel de 60 mil­lions d’euros en 2017. L’autorité de la con­cur­rence a don­né son feu vert au rachat. Édi­tis pub­lie 4000 nou­veautés par an, dis­pose d’un fond de 16.000 auteurs et dis­tribue 100 mil­lions de livres par an – une force de frappe cul­turelle non négligeable.

Planeta endetté

Selon Le Monde, Arnaud de Puy­fontaine, prési­dent du direc­toire de Viven­di, cher­chait à remet­tre un pied dans l’édition depuis 2016. Mais c’est la sit­u­a­tion par­ti­c­ulière de Plan­e­ta, en proie à des dis­sen­sions internes et un fort prob­lème d’endettement, qui aurait per­mis à Bol­loré de racheter Éditis.

Une myriade de maisons d’édition et de marques

À ce jour, Édi­tis regroupe ain­si First et First Inter­ac­tive dont la col­lec­tion Pour les nuls, Gründ, Les livres du Drag­on d’or, Plon, Press­es de la Renais­sance, Édi­tions Perrin,Tana, 404 édi­tions, Les Escales, Acro­p­ole, Bel­fond, En Voy­age, Édi­tions, Omnibus, Hors Col­lec­tion, Le Pré aux clercs, Lone­ly Plan­et France, Hem­ma, Langue au chat, Édi­tions Solar, Press­es de la Cité, les Édi­tions Robert Laf­font, Édi­tions Jul­liard, NiL Édi­tions, Édi­tions Seghers, 10/18, Fleuve édi­tions, Kurokawa, Pock­et et Pock­et Jeunesse, 12–21, l’édi­teur numérique, Le Cherche midi, La Décou­verte, XO édi­tions (Oh ! Édi­tions) ain­si que les édi­teurs de manuels sco­laires Bor­das, CLE inter­na­tion­al, Paraschool et Retz. Récem­ment, la mai­son Héloïse d’Ormesson a aus­si été rachetée.

Voir aussi  Trois journalistes récompensés par le prix Erik Izraelewicz

Autres activités : CNews renfloué

Pour la musique Viven­di cherche aus­si à trou­ver un parte­naire jusqu’à hau­teur de 50% dans Uni­ver­sal Music (UMG), offi­cielle­ment pour se dévelop­per en Chine, en Inde et en Amérique Latine.

En dehors de Viven­di mais dans les médias, Bol­loré ren­force son quo­ti­di­en gra­tu­it CNews en lui allouant 34M€ (source Let­tre A du 30 jan­vi­er 2019). CNews est un des deux quo­ti­di­ens gra­tu­its sur­vivants avec 20 Min­utes (Sipa-Ouest-France asso­cié avec Rossel). L’éditeur de CNews a per­du 7M€ en 2017, cette injec­tion d’argent frais per­me­t­tra d’apurer les pertes antérieures et de relancer le titre.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Thomas Legrand

PORTRAIT — Thomas Legrand débute sa car­rière sur la radio RMC en 1988 comme jour­nal­iste poli­tique avant de rejoin­dre la rédac­tion de RTL en 1993. Il entre au ser­vice Étranger en 1997, avant de devenir grand reporter en 1998.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).

Élie Guckert

Né le 25 sep­tem­bre 1992 à Lax­ou, fils et petit-fils d’ingénieurs, Élie Guck­ert est le reje­ton d’une famille engagée à gauche dans un départe­ment, la Meuse, tra­di­tion­nelle­ment ancré à droite.

Natacha Polony

PORTRAIT — Nat­acha Polony est née le 15 avril 1975. D’origine polon­aise, elle enseigne de 1999 à 2000 dans un lycée d’Epinay-sur-Seine avant d’en démis­sion­ner. Elle n’a pas accep­té les réformes de Jack Lang trans­for­mant « l’enseignement de la lit­téra­ture en une démarche utilitariste ».

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.