Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Publicité frauduleuse : BFMTV et Radio Classique épinglés

6 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Publicité frauduleuse : BFMTV et Radio Classique épinglés

Publicité frauduleuse : BFMTV et Radio Classique épinglés

6 février 2013

Temps de lecture : < 1 minute

BFMTV et Radio Classique se sont vus épinglés par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), respectivement pour « publicité clandestine » et « publicité non clairement annoncée ».

Pour BFMTV, il est ques­tion d’« une série de reportages sur un paque­bot au cours desquels le nom de ce paque­bot a été cité dix fois et visu­al­isé neuf fois, accom­pa­g­né à l’im­age du logo de la com­pag­nie, le con­tenu de la majorité des reportages revê­tant un aspect pro­mo­tion­nel (com­men­taires com­plaisants des croisiéristes ou des jour­nal­istes, qua­si-absence de regard cri­tique, indi­ca­tion du prix des presta­tions, etc.) » Même si ce n’est pas pré­cisé par le CSA, le paque­bot dont il a été fait « pub­lic­ité clan­des­tine » apparte­nait à la com­pag­nie Cos­ta Croisière du groupe Carnival.

Con­cer­nant Radio Clas­sique, la sta­tion d’Arnaud Poivre d’Arvor se retrou­ve égale­ment dans le viseur du CSA pour « pub­lic­ité non claire­ment annon­cée ». En cause : une pro­mo­tion pour un week-end à Venise, auquel par­ticiperait un ani­ma­teur de la sta­tion, qui a été dif­fusée juste après L’Adagi­et­to de la Sym­phonie n°5 de Gus­tav Mahler. Selon le CSA, « l’an­i­ma­teur a fait délibéré­ment le lien entre l’œuvre, qui a servi à illus­tr­er le film “Mort à Venise” de Luchi­no Vis­con­ti, et la croisière, employ­ant de mul­ti­ples super­lat­ifs pour qual­i­fi­er ce voy­age et citant la présence d’un des ani­ma­teurs de Radio Clas­sique”, con­sti­tu­ant en cela une “pub­lic­ité non claire­ment annon­cée et iden­ti­fiée comme telle ».

La chaîne d’information en con­tin­ue et la sta­tion ont été toutes deux « mise en demeure », soit le dernier degré d’avertissement du CSA avant la sanction.

Pho­to : logo Radio Classique

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés