Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Autriche : retrait d’une carte en ligne de l’islam 

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

14 juin 2021

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Autriche : retrait d’une carte en ligne de l’islam 

Autriche : retrait d’une carte en ligne de l’islam 

Temps de lecture : 2 minutes

À la suite de vives critiques le « Centre de documentation sur l’islam politique » a pour l’instant retiré d’internet sa carte des associations musulmanes et des mosquées en Autriche. Désormais, l’accès au site ne devrait être possible qu’après inscription, a déclaré le chef du conseil consultatif du centre de documentation, Mouhanad Khorchide, à un hebdomadaire viennois. Certaines fonctions, telles que la recherche, ne seraient actuellement pas non plus disponibles.

L’opéra­teur du pro­jet, Ednan Aslan, de l’U­ni­ver­sité de Vienne, a démen­ti les infor­ma­tions selon lesquelles la « carte de l’Is­lam » devrait être com­plète­ment retirée du site : « Nous ne per­me­t­trons pas que notre tra­vail sci­en­tifique soit détru­it par des appro­pri­a­tions d’ex­trême-droite ou par des men­aces islamistes ». Dès que les mod­i­fi­ca­tions tech­niques adéquates auront été apportées, le pro­jet serait à nou­veau entière­ment en ligne.

Protestations islamistes et de la gauche allemande

Cette carte mon­tre plus de 600 organ­i­sa­tions, asso­ci­a­tions et mosquées islamiques en Autriche. Des asso­ci­a­tions islamiques et des poli­tiques de gauche avaient vive­ment cri­tiqué le pro­jet, l’ac­cu­sant de met­tre en dan­ger la sécu­rité des représen­tants de l’is­lam en Autriche et d’al­i­menter les préjugés con­tre les musulmans.

Dan­ger ! Islam poli­tique près de chez vous.” Le groupe Patri­otes en mou­ve­ment avait instal­lé à Vienne des pan­car­tes indi­quant « Atten­tion ! Islam poli­tique près de chez vous. », se référant ouverte­ment à cette carte. Dans un com­mu­niqué, il a par ailleurs expliqué que les pan­neaux avaient été instal­lés devant des « mosquées radicales ».

La min­istre autrichi­enne de l’In­térieur, Susanne Raab (ÖVP), a rejeté mar­di les cri­tiques du pro­jet. “Il s’ag­it de la lutte com­mune con­tre l’is­lam poli­tique en tant que ter­reau de l’ex­trémisme”, a‑t-elle déclaré.

En Alle­magne, un député de la CDU au Bun­destag, ain­si que des représen­tants de l’AfD (n.d.t. : par­ti de droite con­ser­va­trice) se sont déclarés, face à nos con­frères alle­mands du jour­nal Junge Frei­heit, en faveur d’un pro­jet de ce type.

Tra­duc­tion : AC. Source : Junge Frei­heit du 3 Juin 2021

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés