Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Au secours de L’Humanité, qui sont les généreux donateurs ?

28 janvier 2020

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Au secours de L’Humanité, qui sont les généreux donateurs ?

Au secours de L’Humanité, qui sont les généreux donateurs ?

Après un plan de licenciement et la sortie du redressement judiciaire entamé en février 2019, le quotidien communiste respire un peu. Qui sont les généreux contributeurs qui ont permis cette (provisoire) sortie de crise ?

D’abord l’État donc vos impôts

Si on addi­tionne les aides reçues par la société éditrice entre 2010 et 2018 (voir la page 3 de notre info­gra­phie), on arrive à une coquette somme proche de 30M€ ou la dépas­sant car une cer­taine opac­ité règne sur les aides indi­rectes. Y com­pris un aban­don de créance de l’État de 4,1M€ en 2013. Pour par­ler clair le jour­nal est financé par les impôts des Français et non par ses lecteurs.

Rebelote en 2019

Le jour­nal (tra­di­tion­nel refuge de nom­breux per­ma­nents du par­ti qui se retrou­vent sans emploi suite à l’affaiblissement élec­toral du PCF) va de nou­veau béné­fici­er de la générosité publique. Cette fois-ci en deux temps (voir la page 5 de notre info­gra­phie). Tout d’abord le fond de garantie des salaires (les AGS) aban­donne une créance de 2,3M€. Mais l’État remet au pot directe­ment de nou­veau avec un aban­don de créance de 2,9M€ dont une par­tie pour­rait être recou­vrée. Les paris sont ouverts, ceux qui mis­ent sur le recou­vre­ment ne sont pas cer­tains de retrou­ver leur mise.

Mais cer­taines sociétés paient aus­si leur écot : les imprimeurs, la RATP (!) et même la Cham­bre de com­merce et d’industrie de Paris, ces deux derniers pour des mon­tants non iden­ti­fiés. Mer­ci qui ?

Info­gra­phie : L’Humanité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Ali Baddou

PORTRAIT — Ali Bad­dou n’est pas seule­ment présen­ta­teur-jour­nal­iste et pro­fesseur de philoso­phie poli­tique à Sci­ences-Po. Ce mem­bre de l’hyperclasse mon­di­ale est avant tout au cœur des réseaux de pou­voir maro­cains, français (mit­ter­ran­di­ens et social­istes) et médi­a­tiques.

Johan Hufnagel

PORTRAIT — Bien qu’il n’ait, pour un jour­nal­iste, pas écrit grand chose, Johan Huf­nagel n’en est pas moins par­venu à se hiss­er aux postes clés des médias où il a posé ses valis­es. Il n’y a là rien d’é­ton­nant : son secteur d’ac­tiv­ité n’est ni l’in­ves­ti­ga­tion, ni même la sim­ple rédac­tion, mais le numérique.

Laure Daussy

PORTRAIT — Lau­re Daussy, jour­nal­iste chez Arrêt sur images traque, tou­jours avec pugnac­ité et par­fois sec­tarisme, ce qu’elle con­sid­ère de façon axioma­tique comme des préjugés sex­istes, misog­y­nes, homo­phobes ou racistes dans les représen­ta­tions médi­a­tiques.

Jonathan Bouchet-Petersen

PORTRAIT — L’entourage pro­fes­sion­nel et famil­ial de Jonathan Bouchet-Petersen est mar­qué par ses liens avec le Par­ti social­iste et ses dirigeants : les réseaux strauss-kah­niens ou de Ségolène Roy­al, la Fon­da­tion Jean Jau­rès, l’agence de com­mu­ni­ca­tion Havas World­wide de Stéphane Fouks, la Netscouade, Medi­a­part…

Pascale Clark

PORTRAIT — Pas­cale Clark est jour­nal­iste sur France Inter où elle se fait par­ti­c­ulière­ment remar­quer pour sa morgue, son mépris et son par­ti pris face aux per­son­nal­ités poli­tiques de droite.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision