Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Abonnement numérique aux médias, vers un identifiant unique ?

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

9 février 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Abonnement numérique aux médias, vers un identifiant unique ?

Abonnement numérique aux médias, vers un identifiant unique ?

Temps de lecture : 2 minutes

S’abonner numériquement est parfois un parcours du combattant. Remplir une grille d’identification, nom, prénom, parfois date de naissance, souvent adresse géographique, adresse courriel, identifiant qui peut être différent du courriel, mot de passe, confirmation du mot de passe, carte bancaire, etc. Dix groupes de médias français veulent créer une passerelle unique pour faciliter les flux.

Les dix mousquetaires

Prenez votre souf­fle, Le Figaro, Altice (Libéra­tion, L’Express), L’Équipe, M6-RTL, Lagardère active (Paris Match, JDD, Europe1), Czech Media (Elle, Mar­i­anne), 20 Min­utes, Les Échos-Le Parisien, Le Point, Radio France veu­lent unir leurs efforts pour créer cette passerelle. On remar­que pour le moment l’absence de TF1, Le Monde, France Télévi­sions, La Croix, Val­monde (Valeurs Actuelles) et les médias provinciaux.

Objectif simplicité

Ces groupes revendiquent 80 sites cou­vrant, dis­ent-ils, 80% des inter­nautes français men­su­elle­ment. L’abonné en théorie n’aura besoin que d’une adresse élec­tron­ique et d’un seul mot de passe déter­minés une seule fois pour s’abonner à tel ou tel média. En théorie tou­jours, seule l’adresse élec­tron­ique sera partagée, les autres don­nées res­teront pro­priété de chaque média. La démarche inter­roge, si je suis abon­né au Point et que je veux m’abonner à L’Équipe, devrais je de nou­veau ren­tr­er toutes mes don­nées pour réalis­er l’opération ? Si tel est le cas le sys­tème sem­ble peu dif­férent du précédent.

Élargissement et calendrier

Des dis­cus­sions sont en cours avec TF1 et des groupes de province. Les coûts seraient partagés entre les dix pre­miers arti­sans du pro­jet, peut-être cou­verts par­tielle­ment par l’État ou Google via leurs fonds à l’innovation. Les nou­veaux arrivants paieraient un droit d’entrée et des frais de rac­corde­ment. On par­le d’un test à l’été sur quelques médias et une cou­ver­ture com­plète à la ren­trée 2019. Si le sys­tème est sim­ple et per­met en un seul clic un nou­v­el abon­nement il apportera un réel ser­vice. Il per­me­t­tra entre autres à chaque média de pro­pos­er plus facile­ment des ser­vices. Dans le cas con­traire, le pro­jet rejoin­dra le cimetière des éléphants blancs.