Les ventes de Libération s’écroulent

Les ventes de Libération s’écroulent

Les ventes de Libération s’écroulent

Télécharger en PDF

Selon les déclarations des éditeurs déposées auprès de l’OJD, Libération connait de grosses difficultés.

Après la polémique suite à sa une racoleuse basée sur une rumeur ainsi que le conflit interne qui le gangrène, le quotidien voit désormais ses ventes chuter. Sa diffusion payée a chuté de près de 11% en février, et ses ventes en kiosques de 23,5 %. Une baisse qui vient confirmer celle de janvier (- 10,6 % sur l’ensemble de la diffusion). « La baisse est d’autant plus significative que les ventes de février 2012 n’avaient pas spécialement bénéficié d’un effet campagne électorale », ajoute Patrick Bartement, directeur général de l’OJD. Selon Le Figaro, le Libération de Nicolas Demorand est quasiment devenu « la lanterne rouge du marché ».

Aujourd’hui en France et Le Parisien suivent le même chemin avec 10,4 % et 7,8 % de baisse. De son côté, profitant de l’actualité papale, La Croix a vu ses ventes en kiosque bondir de 17,5 %.

Crédit photo : montage OJIM (cc)

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook