Accueil | Actualités | Médias | Zemmour & Naulleau : une émission qui « tient ses promesses »
Pub­lié le 30 octobre 2013 | Éti­quettes : , , , , ,

Zemmour & Naulleau : une émission qui « tient ses promesses »

Après leur éviction d’ « On n’est pas couché » sur France 2, Éric Zemmour et Éric Naulleau ont fait perdurer leur binôme sur Paris Première dans « Zemmour & Naulleau ».

Dans un entretien à Télé 2 Semaines, les deux hommes se confient à propos de l’émission qui, devant son succès, a été rallongée cette saison. Pour Zemmour, qui officie également sur RTL et i>Télé, « l’émission est bonne, tout simplement ! » Quant à Naulleau, il estime « qu’elle tient ses promesses : parler de la politique autrement ». Ce dernier met également en avant la « part d’inattendu qu’on retrouve rarement ailleurs ». « On débat vraiment. L’invité a de vrais contradicteurs en face de lui et il a surtout du temps pour répondre », ajoute Éric Zemmour. Une affirmation à nuancer : ses interventions – réputées interminables car, justement, bien exposées – ont du mal à trouver toute leur place dans une émission en direct et sont souvent précipitées par Naulleau.

Lorsque le sujet d’un passage en avant-soirée est évoqué, Éric Naulleau met en garde : « On ne va pas se trahir pour pouvoir changer de case horaire. » Éric Zemmour est quant à lui plus ouvert, mais avec des conditions. « Mais si c’est le même talk-show, avec la même exigence, on y va tout de suite », assure-t-il.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.