Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Une essayiste pro-Trump virée du plateau de BFMTV

8 août 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Une essayiste pro-Trump virée du plateau de BFMTV

Une essayiste pro-Trump virée du plateau de BFMTV

8 août 2017

[Red­if­fu­sions esti­vales 2017 – arti­cle pub­lié ini­tiale­ment le 22/01/2017]

Pour commenter le direct de l’investiture de Donald Trump, et par souci de pluralité, BFMTV avait invité sur son plateau une essayiste favorable au nouveau président américain. Le moins que l’on puisse dire est que la pluralité n’aura pas duré longtemps…

Car Éve­lyne Joslain, auteur de Trump : pour le meilleur et pour le pire (Press­es de la Délivrance, 2016) et mem­bre des Répub­li­cains, n’avait pas l’in­ten­tion de se prêter au jeu de la pen­sée lisse et poli­tique­ment correcte.

Inter­rogée sur le prési­dent sor­tant, Barack Oba­ma, elle a en effet déclaré : « Oba­ma fait par­tie des gens qui détes­tent l’Amérique. Pen­dant 8 ans, il a servi son idéolo­gie mais pas l’Amérique. » Aus­sitôt, les réac­tions out­rées (ou gênées) ne se sont pas faites atten­dre sur le plateau. Bien peu de choses pour Mme Joslain qui pour­suit : « Je remets en cause son patri­o­tisme et aus­si sa dévo­tion par rap­port à l’église qu’il fréquentait. »

Invitée à en dire plus sur le sujet, celle-ci a estimé que Barack Oba­ma était « plus musul­man dans son cœur que chré­tien ». Et de faire remar­quer que beau­coup d’in­for­ma­tions, comme les écrits d’Oba­ma lorsqu’il était à l’u­ni­ver­sité par exem­ple, sont lit­térale­ment « sous scel­lé ». « Tout ça, on n’a pas le droit de le savoir », dénonce-t-elle.


“Oba­ma déteste l’Amérique” : gros moment de… par tel­era­ma

De quoi cho­quer les jour­nal­istes sur le plateau, et aus­si quelques inter­nautes et téléspec­ta­teurs, qui ont aus­sitôt saisi le CSA (24 sig­nale­ments, assure-t-on). Suite à ces déc­la­ra­tions, Éve­lyne Joslain a tout bon­nement été con­duite hors plateau pour y être ser­mon­née par Hervé Béroud, directeur général de BFMTV, qui a qual­ité ses pro­pos d’« inac­cept­a­bles ».

Comme dit plus haut, la plu­ral­ité n’au­ra pas duré longtemps, et la chaîne d’in­for­ma­tion en con­tinu va donc désor­mais pou­voir repren­dre son lyn­chage habituel envers Don­ald Trump, con­tre lequel, en revanche, toutes les opin­ions néga­tives et tous les coups sont permis.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés