Accueil | Actualités | Médias | Une équipe de tournage de TF1 agressée par des “jeunes”
Pub­lié le 4 octobre 2016 | Éti­quettes :

Une équipe de tournage de TF1 agressée par des “jeunes”

Jeudi soir, une équipe de tournage de TF1, qui travaillait sur la série “Une femme d’exception”, a été violemment agressée par une vingtaine de jeunes de cité.

Dans la soirée, alors qu’elle tournait des scènes du programme dans le quartier de Belleville, à Paris, l’équipe de Cinétévé a été sauvagement attaquée au mortier de feu d’artifice. Cinq techniciens ont été légèrement blessés, dont l’un suite à un coup de poing au visage. Les voyous ont également tenté de s’en prendre au matériel.

Selon Le Parisien et les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une affaire de racket : les jeunes, âgés d’une quinzaine d’années, auraient tout d’abord réclamé de l’argent à l’équipe en échange de leur “protection”. Une technique répandue dans les milieux mafieux, comme l’a fait remarquer le député RBM Gilbert Collard sur Twitter.

Dès le lendemain, un individu de 18 ans, qui pourrait être impliqué dans cette agression en bande, a été interpellé au Kremlin-Bicêtre. A noter que le programme, qui sera bientôt diffusé sur TF1, est la première série à mettre en scène une héroïne transgenre à la télévision française...

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This