Accueil | Actualités | Médias | Un photographe français tué en Syrie
Pub­lié le 26 février 2013 | Éti­quettes : ,

Un photographe français tué en Syrie

Blessé très grièvement la semaine dernière en Syrie, le photographe Olivier Voisin est décédé dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 février à l’hôpital d’Ankara (Turquie).

Il avait reçu, il y a quelques jours, des éclats d’obus à la tête et à l’épaule et avait été transféré et opéré dès le lendemain en Turquie. Dès son opération, les médecins s’étaient déjà montrés très pessimistes, jugeant son état « critique ».

Journaliste indépendant qui pigeait pour de nombreux journaux aussi bien français qu’étrangers, Olivier Voisin est mort dans l’exercice de ses fonctions alors qu’il couvrait le conflit syrien. Dans un courriel envoyé à l’une de ses amies, la veille de son accident, il faisait part de sa vive inquiétude quant à l’issue de ce conflit. Il abordait également les thèmes de la précarité des photographes ainsi que les risques encourus.

En janvier, le photoreporter français Yves Debay, 58 ans, avait été abattu par un sniper syrien. Selon Reporters sans frontières, 23 journalistes ont déjà péri en Syrie depuis le début des troubles.

Crédit photo : DR lejournaldelaphotographie.com

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.