Accueil | Actualités | Médias | Syrie : un journaliste espagnol libéré après 6 mois de captivité
Pub­lié le 4 mars 2014 | Éti­quettes : , ,

Syrie : un journaliste espagnol libéré après 6 mois de captivité

« Marc Marginedas a été libéré après avoir été détenu près de six mois par des djihadistes du groupe L'État islamique en Irak et au Levant », a annoncé le quotidien espagnol El Periodico, qui employait le journaliste.

Le journaliste, originaire de Catalogne et âgé de 46 ans, « se trouve actuellement en Turquie, où il est accompagné par des fonctionnaires espagnols et subit des examens médicaux pour évaluer son état de santé après sa longue détention », selon la même source. Il a traversé, ce dimanche 2 mars, la frontière turque après qu'il ait été libéré par ses ravisseurs.

Marc Marginedas avait été enlevé, le 4 septembre 2013, aux environs de Hama, une localité située au centre de la Syrie. Alors qu'il circulait en voiture, le journaliste a été retenu, avec son chauffeur, lors d'un contrôle routier effectué par des djihadistes qui l'accusaient d'être un espion à la solde de l'Occident. El Periodico avait annoncé l'enlèvement de son journaliste le 23 septembre « après avoir constaté l'échec de toutes les tentatives pour obtenir sa libération rapidement ».

Parmi les journalistes espagnols encore otages en Syrie, figurent le correspondant d'El Mundo Javier Espinosa et le photographe Ricardo Garcia Vilanova.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.