Accueil | Actualités | Médias | Syrie : un journaliste espagnol libéré après 6 mois de captivité
Pub­lié le 4 mars 2014 | Éti­quettes : , ,

Syrie : un journaliste espagnol libéré après 6 mois de captivité

« Marc Marginedas a été libéré après avoir été détenu près de six mois par des djihadistes du groupe L'État islamique en Irak et au Levant », a annoncé le quotidien espagnol El Periodico, qui employait le journaliste.

Le journaliste, originaire de Catalogne et âgé de 46 ans, « se trouve actuellement en Turquie, où il est accompagné par des fonctionnaires espagnols et subit des examens médicaux pour évaluer son état de santé après sa longue détention », selon la même source. Il a traversé, ce dimanche 2 mars, la frontière turque après qu'il ait été libéré par ses ravisseurs.

Marc Marginedas avait été enlevé, le 4 septembre 2013, aux environs de Hama, une localité située au centre de la Syrie. Alors qu'il circulait en voiture, le journaliste a été retenu, avec son chauffeur, lors d'un contrôle routier effectué par des djihadistes qui l'accusaient d'être un espion à la solde de l'Occident. El Periodico avait annoncé l'enlèvement de son journaliste le 23 septembre « après avoir constaté l'échec de toutes les tentatives pour obtenir sa libération rapidement ».

Parmi les journalistes espagnols encore otages en Syrie, figurent le correspondant d'El Mundo Javier Espinosa et le photographe Ricardo Garcia Vilanova.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux