Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rémy Pflimlin dénonce une « ingérence » du CSA à France TV

13 novembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Rémy Pflimlin dénonce une « ingérence » du CSA à France TV

Rémy Pflimlin dénonce une « ingérence » du CSA à France TV

13 novembre 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Après les fuites dans la presse d’un rapport du CSA accablant la présidence de Rémy Pflimlin à la tête de France Télévisions, le PDG a dénoncé une « ingérence » du Conseil dans les affaires de son groupe.

Mar­di, BFMTV révélait le prérap­port du CSA qui cri­ti­quait notam­ment la qual­ité des pro­grammes et de l’in­for­ma­tion depuis le début de la prési­dence de M. Pflim­lin. Il dénonce égale­ment une mau­vaise répar­ti­tion des chaînes ain­si qu’un mau­vais man­age­ment, « un manque d’au­dace » dans la fic­tion, des sujets « anec­do­tiques » dans les jour­naux télévisés, des pro­grammes cul­turels trop tardifs ain­si que des com­man­des « émi­et­tées » auprès des pro­duc­teurs externes.

Dans un cour­ri­er interne pub­lié par Le Figaro, M. Pflim­lin dénonce un prérap­port qui « mécon­naît cha­cune de nos organ­i­sa­tions, émet des affir­ma­tions erronées ou car­i­cat­u­rales et relève égale­ment d’une ingérence dans l’in­for­ma­tion ». Il fustige aus­si une « mise en cause (…) éloignée de la réal­ité et (…) peu étayée ». « Ces juge­ments de valeur sont décon­nec­tés de la rela­tion de nos chaînes avec les Français. Ceux-ci nous ont main­tenu leur con­fi­ance (…) et ont une appré­ci­a­tion qual­i­ta­tive de nos pro­grammes incom­pa­ra­ble avec celle qu’ils ont des chaînes privées », a‑t-il ajouté.

« Beau­coup de choses n’ont pas été encore faites et restent à faire pour amélior­er le fonc­tion­nement et l’ex­er­ci­ce des mis­sions de France Télévi­sions », a‑t-il conclu.

Ce mer­cre­di, le Con­seil avait pris ses dis­tances avec le rap­port qui a fuité dans la presse. Ce « doc­u­ment pré­para­toire élaboré au sein du groupe de tra­vail com­pé­tent ne saurait préjuger ou faire préjuger de sa posi­tion col­lé­giale », a expliqué le CSA, qui a par ailleurs la mis­sion de choisir le prochain prési­dent de France Télévi­sions.

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés