Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Qwant à la recherche d’argent frais

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

3 juillet 2022

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Qwant à la recherche d’argent frais

Qwant à la recherche d’argent frais

Temps de lecture : < 1 minute

Qwant, que nous vous avions présenté en 2018, se voulait le moteur de recherches français, anti-Google, anti-fichage publicitaire mais continue à chercher son équilibre financier.

Qwant contre Alphabet/Google

Qwant exer­ci­ce 2020 : pertes de 12M€. Google exer­ci­ce 2020 : béné­fices 40 mil­liards de dol­lars. Pire, Qwant n’a tou­jours pas pub­lié à fin juin 2022 ses comptes de l’année 2021 dont on devine qu’ils ne doivent pas être bien fameux. Béné­fice d’Alphabet/Google pour 2021 : 76 mil­liards de dollars.

Déjà en 2019, Qwant se trou­vait dans la tour­mente. Un chiffre d’affaires atteignant la moitié de ce qui était prévu (7M€ con­tre 15M€) et une lev­ée de fonds ratée. De quoi inquiéter les deux action­naires prin­ci­paux, la Caisse des dépôts et le groupe alle­mand Axel Springer. Ces derniers avaient obtenu le départ du directeur général de l’époque et celui du prési­dent fon­da­teur Éric Léan­dri qui s’est retrou­vé avec ses actions sur les bras. Une pre­mière recap­i­tal­i­sa­tion était alors inter­v­enue via Springer et la Caisse des dépôts suiv­ie d’un plan social en 2020 avec la fer­me­ture de Qwant Music. Qui remet­tra au pot en 2022 pour éviter le dépôt de bilan ?